Est il intéressant de se chauffer au bois ? 15 avantages et inconvénients du chauffage à la biomasse

12 minutes de lecture.

Si l’énergie solaire, les éoliennes et les autres solutions « vertes » ont tendance à faire la une des journaux, il existe d’autres sources d’énergie qui présentent également un (plus ?) grand potentiel.
Beaucoup considèrent que l’énergie de la biomasse fait partie de cette dernière catégorie. En tant que source de combustible neutre en carbone, elle est de nature à participer à la résolution de bon nombre de problèmes climatique associés aux combustibles fossiles. On peut donc se demander pourquoi l’énergie de la biomasse n’a pas été adoptée à plus grande échelle ?
Donc – en nous éloignant un peu de la thématique de ce dossier consacré aux chaudières et chauffages à biomasse – nous allons nous intéresser à la question de fond : La production d’énergie (du chauffage ou de l’électricité) à base de biomasse est elle vraiment écologique ? Pour ce faire, voici les 7 avantages et 7 inconvénients de la biomasse pour produire de l’énergie.

Les avantages de l’énergie de la biomasse

Synthèse des aspects écologiques de l’énergie à base de biomasse

  • Elle est renouvelable
  • Neutralité carbone
  • Moins de dépendance à l’égard des combustibles fossiles
  • Elle est polyvalente
  • Disponibilité
  • Faible coût par rapport aux combustibles fossiles
  • Elle réduit les déchets
  • Production nationale

L’énergie de la biomasse a été utilisée sous diverses formes bien avant que l’on ne parle vraiment d’efficacité énergétique et de sources d’énergie renouvelables. Cela n’aurait pas été le cas si cette forme d’énergie n’avait pas ses avantages. La disponibilité des combustibles issus de la biomasse a toujours été une raison majeure de leur utilisation, mais il en existe bien d’autres. Alors que la recherche d’alternatives aux combustibles fossiles se poursuit, l’énergie de la biomasse s’est imposée comme une solution de remplacement intéressante.
En voici les raisons:

1. Elle est renouvelable

Les sources d’énergie renouvelables sont celles qui peuvent être reconstituées après utilisation. Comme de nombreux combustibles issus de la biomasse – tels que le bois et les végétaux – peuvent être régénérés, il s’agit d’une source véritablement renouvelable.

Tant que l’on s’efforce de préserver les ressources utilisées pour l’énergie de la biomasse en les replantant et en les reconstituant, il s’agit d’une source de combustible qui a le potentiel de dépasser de loin les combustibles fossiles traditionnels.

La principale différence entre cette source et d’autres sources d’énergie renouvelables, comme le soleil et l’eau, est la nécessité d’un entretien. Si les végétaux sont abondants, le fait de les utiliser sans faire d’efforts pour reconstituer les stocks peut conduire à en gaspiller encore de grandes quantités, comme on le voit avec la déforestation.

2. Neutralité carbone

La quantité de carbone libérée dans l’atmosphère est un facteur important du changement climatique. La biomasse réduit ce phénomène parce que le combustible fait partie intégrante du cycle du carbone, contrairement au pétrole et aux autres combustibles fossiles.

Le seul carbone libéré dans l’atmosphère par les biocarburants est celui qui a été absorbé par les plantes au cours de leur cycle de vie.

Au fur et à mesure que ces plantes se renouvellent, les nouvelles absorbent à nouveau la même quantité de carbone, créant ainsi une neutralité qui fait qu’aucun nouveau carbone n’est créé. Les carburants issus de la biomasse sont donc exceptionnellement propres.

3. Moins de dépendance à l’égard des combustibles fossiles

Plus nous utiliserons l’énergie de la biomasse, moins nous devrons dépendre des combustibles fossiles qui sont les principaux responsables du changement climatique et d’autres problèmes environnementaux.

L’abondance des matériaux de biomasse disponibles dépasse également de loin celle des combustibles fossiles, ce qui en fait une source de combustible plus facilement disponible.

Mieux encore, si des matières non renouvelables, comme le pétrole, ne sont pas utilisées comme carburant, les réserves limitées dont nous disposons peuvent être utilisées ailleurs.

4. Elle est polyvalente

L’énergie de la biomasse est également l’une des solutions les plus polyvalentes qui soient. Elle peut être convertie en de nombreuses sources de combustible différentes, chacune ayant des applications variées.

Par exemple, la biomasse peut être traitée pour créer du biodiesel pour les véhicules, mais elle peut également être utilisée pour produire du méthane et toute une série d’autres biocarburants.

En outre, le bois peut être utilisé pour produire de la chaleur, tandis que la vapeur produite par certaines formes de biomasse peut également alimenter des turbines pour créer de l’énergie.

5. Disponibilité

Les combustibles issus de la biomasse sont abondants. Comme pour le soleil et l’eau, on peut les trouver pratiquement partout sur la planète.

Cette abondance signifie que nous ne rencontrerons pas les problèmes de disponibilité que nous connaissons actuellement avec les combustibles fossiles.

Cependant, il est également crucial de maintenir cette abondance. Les combustibles issus de la biomasse seront toujours disponibles car ils font partie du cycle de vie naturel de la planète, mais cela ne doit pas conduire à une utilisation irresponsable.

6. Faible coût par rapport aux combustibles fossiles

Par rapport au forage pétrolier ou à la création de gazoducs, les coûts liés à la collecte de combustibles issus de la biomasse sont extrêmement faibles.

Ce faible coût peut également être répercuté sur les consommateurs, dont la facture d’énergie ne dépend plus de questions telles que la disponibilité et les décisions des entreprises qui fournissent l’énergie.

Ces faibles coûts rendent également la biomasse plus attrayante pour les producteurs, qui peuvent ainsi réaliser des bénéfices plus élevés pour une production moindre.

7. Elle réduit les déchets

Une grande partie des déchets que nous produisons sont des matières biodégradables et végétales, qui pourraient être utilisées plus efficacement ailleurs.

L’énergie de la biomasse est souvent capable d’utiliser les déchets qui restent souvent dans les décharges. Cela réduit les effets que ces sites ont sur l’environnement naturel, qui sont particulièrement prononcés en ce qui concerne la contamination des habitats locaux et les dommages causés à la faune.

Cette réduction des déchets ouvre également de nouveaux espaces de vie pour les humains, car moins d’espace est nécessaire pour créer des décharges.

8. Production nationale

Le combustible de la biomasse permet également de retirer le contrôle de la production d’énergie des mains des grandes entreprises ou de pays étrangers pas toujours très amicaux (sur le gaz en ce moment d’ailleurs….). Cela signifie que les gens ou leur pays peuvent s’autonomiser pour la production d’énergie – qui représente avec l’alimentaire un des points les plus stratégiques !

La nature de la biomasse signifie que pratiquement tout le monde peut la produire et l’utiliser à l’échelle domestique, dès lors qu’il dispose d’un peu de terrain.

Bien que cela demande un certain travail, même quelque chose d’aussi simple que de brûler du bois au lieu d’utiliser un système de chauffage central peut permettre d’économiser de l’argent et d’avoir un effet plus bénéfique sur l’environnement.

Les inconvénients de l’énergie de la biomasse

Synthèse des inconvénients de la production d’énergie à base de biomasse

  • Ce n’est pas tout à fait propre
  • Coûts élevés par rapport aux autres solutions
  • Déforestation possible
  • Espace
  • Il faut de l’eau
  • Il présente des inefficacités
  • Il est en cours de développement

Si les avantages de la biomasse sont nombreux, elle n’est pas une source d’énergie parfaite.

Comme pour toutes les sources, les inconvénients doivent également être pris en compte. C’est essentiel si l’on veut les affronter correctement afin de permettre à l’énergie de la biomasse de fonctionner pour les personnes qui en ont besoin.

Certains de ces inconvénients sont directement liés à l’utilisation du combustible, tandis que d’autres sont des conséquences indirectes de sa production ou de son application.

Il est important de les garder à l’esprit pour avoir une vue d’ensemble de l’utilité de l’énergie de la biomasse.

1.   Ce n’est pas tout à fait propre

Si la biomasse est une source de combustible neutre en carbone, elle n’est pas totalement propre.

La combustion du bois et d’autres végétaux crée d’autres émissions en plus du carbone. Celles-ci peuvent polluer l’environnement local, même si les effets ne sont pas aussi radicaux que ceux des combustibles fossiles.

Certaines organisations, comme le Partenariat pour l’intégration des politiques, soulignent que les combustibles issus de la biomasse sont des pollueurs atmosphériques. Par rapport à d’autres énergies renouvelables, comme l’eau, cette absence d’émissions propres constitue un inconvénient majeur.

2. Coûts élevés par rapport aux autres solutions

Si les coûts d’extraction des combustibles issus de la biomasse sont inférieurs à ceux de la plupart des types de combustibles fossiles, ils restent généralement supérieurs à ceux de nombreuses autres formes d’énergie renouvelable.

Dans certains cas, les projets de biomasse sont considérés comme ne valant pas le prix de leur réalisation, surtout lorsque des alternatives solaires, hydrauliques et éoliennes sont disponibles.

Ce coût provient de la nécessité d’entretenir les ressources en biomasse et de replanter la biomasse extraite. En outre, le coût des machines utilisées pour l’extraction est également un facteur, tout comme le transport de la biomasse.

3. Déforestation possible

Bien que les combustibles issus de la biomasse soient renouvelables, ils doivent également être entretenus. Si ce n’est pas le cas, cela peut entraîner une déforestation généralisée.

C’est un problème environnemental majeur. Il réduit massivement les zones habitables disponibles pour des dizaines d’espèces de faune et de flore, ce qui entraîne des extinctions.

Il s’agit d’un facteur important qui freine l’utilisation des combustibles issus de la biomasse à grande échelle, car les efforts de replantation risquent de ne pas être à la hauteur de la quantité de combustible nécessaire.

4. Espace

Une grande quantité d’espace est nécessaire pour cultiver les matériaux utilisés dans l’énergie de la biomasse. Cet espace n’est pas toujours disponible, en particulier dans les zones bâties, comme les villes.

Cela limite également les zones où les centrales électriques alimentées par la biomasse peuvent être construites, car elles doivent être proches des sources de combustible pour réduire les coûts de transport et autres.

Cela les rend moins favorables par rapport à l’énergie solaire, qui nécessite moins d’espace et peut être installée dans les villes et autres zones peuplées. Enfin, les terres utilisées auraient également pu servir à la culture, ce qui est particulièrement important compte tenu de la forte population de la planète.

5. Il faut de l’eau

Un inconvénient souvent ignoré de l’énergie de la biomasse est la quantité d’eau nécessaire à la production. Toutes les plantes ont besoin d’eau pour vivre, ce qui signifie que des sources doivent être disponibles à tout moment.

Cela entraîne non seulement une augmentation des coûts d’irrigation, mais aussi une diminution de la disponibilité des sources d’eau pour la population et la faune.

De plus, l’eau étant elle-même une forme d’énergie alternative, bien plus propre que l’énergie de la biomasse, on peut se demander pourquoi l’eau n’est pas plutôt utilisée à cette fin.

6. Elle présente des inefficacités

Si les combustibles issus de la biomasse sont naturels, ils ne sont pas non plus aussi efficaces que les combustibles fossiles transformés, comme le pétrole et l’essence.

En fait, le biodiesel et les biocarburants comparables sont souvent associés à de petites quantités de combustibles fossiles pour les rendre plus efficaces.

Cela réduit à son tour l’efficacité de ces biocarburants en tant que moyen de réduire l’utilisation des ressources en combustibles fossiles.

7. Elle est en cours de développement

Il faut faire davantage pour exploiter le potentiel de l’énergie de la biomasse. Cependant, elle est freinée en tant que source de carburant alternative par les nombreux inconvénients mentionnés ici.

Comparée à des sources comme l’énergie solaire et l’eau, la biomasse est inefficace et insuffisamment étudiée.

En fait, les scientifiques travaillent encore sur les moyens de la rendre plus efficace. Tant que cette barrière n’aura pas été franchie, il est peu probable que l’énergie de la biomasse soit adoptée à grande échelle comme source de carburant alternative viable.

Le mot de la fin

Le potentiel de l’énergie de la biomasse n’est plus à démontrer. Il s’agit d’une source de combustible neutre en carbone qui offre des coûts inférieurs à ceux des combustibles fossiles, tout en étant extrêmement diversifiée.

Cependant, de nombreux problèmes freinent son adoption à grande échelle. En particulier, il faut faire davantage pour résoudre le problème de l’efficacité en tant que carburant, et prendre en compte des questions telles que l’espace et le coût.

Jusqu’à ce que cela se produise, il est peu probable que l’énergie de la biomasse devienne une alternative viable aux combustibles fossiles, ce qui ne veut pas dire qu’elle n’a pas son utilité. En particulier, l’utilisation de l’énergie de la biomasse à un niveau domestique et local peut conduire à une réduction des factures d’énergie.

Avez-vous une opinion sur l’énergie de la biomasse et son avenir potentiel ? Faites-nous en part dans la section des commentaires ci-dessous ou partagez cet article sur les médias sociaux pour lancer une conversation.

Laisser un commentaire