Pourquoi choisir une pompe à chaleur à Air ?

6 minutes de lecture.

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que, tant que la température est supérieure à -18°C , il est possible de tirer suffisamment de chaleur de l’air ambiant pour chauffer votre maison. Les pompes à chaleur à air prennent l’air extérieur et le transforment en chaleur qui peut être utilisée pour chauffer les radiateurs ou les réservoirs d’eau chaude.

Comment fonctionnent les pompes à chaleur à air ?

Une pompe à chaleur à air (PAC-Air) s’installe normalement à l’extérieur de la maison, sur le côté ou à l’arrière, et aspire l’air, en utilisant un mécanisme pour le comprimer et augmenter sa température. Cet air peut ensuite être envoyé vers un chauffage au sol ou des radiateurs et utilisé pour stocker de l’eau chaude dans un ballon qui peut être utilisé pour les douches, les bains et la toilette quotidienne.

Contrairement aux pompes à chaleur géothermiques, les pompes à air ne nécessitent pas de gros travaux de construction et la plupart des unités domestiques peuvent être installées assez facilement. Lorsque l’air entre dans la pompe, il est absorbé à basse température dans un fluide qui est ensuite comprimé. Cela augmente la température qui est ensuite transmise aux systèmes de chauffage de la maison.

Les deux types de pompe à chaleur à Air

Les systèmes air-eau : Ils envoient la chaleur aux unités à base d’eau de votre maison, comme le réservoir d’eau chaude ou les radiateurs. Comme les pompes à chaleur géothermiques, elles fonctionnent mieux avec des éléments tels que le chauffage au sol qu’avec les radiateurs traditionnels, car la chaleur est produite à une température plus basse que celle du chauffage central au gaz normal, par exemple.

Système air-air : Ce système produit un flux d’air chaud qui peut être utilisé pour chauffer des pièces et qui est circulé par des ventilateurs. Il est plus limité que le système air/eau et n’est pas utilisé pour produire de l’eau chaude ou du chauffage pour les radiateurs.

Les avantages d’une pompe à chaleur à air

Elle pourrait bien réduire vos factures d’énergie actuelles, par exemple si vous remplacez un chauffage conventionnel au fioul ou au gaz.

Vous pourrez bénéficier de subventions de la part du Gouvernement (selon vos revenus) ou de grand groupe énergétiques par le biais des CEE (Certificat d’Economie d’Energie racheté par les EDF; Engie et consort sous forme de primes généralement déduites de votre devis.Attention pour être éligibles vérifiez que votre artisan est certifié RGE)

Vous réduirez votre empreinte carbone avec les “chaleureux” remerciements de la planète

L’entretien du système est relativement léger et il peut être utilisé pour chauffer toute votre maison.

Elle est souvent considérée comme une option moins chère et plus simple que les pompes à chaleur géothermiques.

L’électricité du secteur est toujours utilisée pour faire fonctionner la pompe, mais cela est  plus rentable que de l’utiliser directement pour le chauffage via des radiateurs électriques (puisqu’elles accumulent la chaleur extérieure pour la restituer, elles ont un meilleurs rendement).

La  pompe à chaleur Air est elle faite pour moi ?

Vous devez prendre un certain nombre de décisions avant d’opter pour une pompe à chaleur à air.

La première chose à considérer, et la plus importante, est de savoir s’il y a de la place sur le côté de votre maison pour en installer une. Bien que la pompe elle-même ne soit pas trop encombrante, elle a besoin d’un espace suffisant autour d’elle pour aspirer l’air et ne pas trop déranger les voisins (légalement il faut minimum 20m de distance entre l’unité extérieure et vos voisins). 

Un mur orienté vers le soleil et disposant de beaucoup d’espace est idéal.

Comme pour les autres énergies renouvelables, il est sage de s’assurer que votre maison est entièrement isolée et qu’elle est aussi économe en énergie que possible. Parce qu’ils utilisent des températures basses sur une période prolongée, si vous avez une mauvaise isolation, le danger est que vous perdiez toute cette chaleur avant qu’elle n’ait la chance de se faire sentir. car une pompe à chaleur chauffe moins l’air mais l’injecte de manière plus constante.

Contrairement au chauffage traditionnel, les pompes à chaleur à air fonctionnent mieux avec des options telles que le chauffage par le sol qu’avec des radiateurs normaux, en raison des températures d’eau plus basses utilisées.

Coûts et retour sur investissement des pompes à chaleur à air

Qu’est ce que le retour sur Investissement d’une pompe a chaleur ? C’est assez simple, vous atteindrez un  ROI positif au moment où vous aurez économisé autant d’argent que ce que vous aurez dépensé initialement. Chaque jour qui passe après ce moment sera donc un “gain” puisque l’économie sera supérieure à l’investissement initial. 

Cette atteinte d’un ROI=1 (gains= investissement initial) dépend de beaucoup de facteurs. Bien sûr, en premier lieu, le système de chauffage que vous remplacez, son coût et son efficacité. Il est évident qu’un système plus ancien et moins efficace vous permettra de réaliser de meilleures économies.

Mais aussi par quoi vous le remplacez – Le système que vous utilisez pour distribuer la chaleur – par exemple, un chauffage par le sol vous fera faire plus d’économies que des radiateurs normaux.

Un système air-eau vous fera faire moins d’économies qu’un simple système air-air en raison de l’énergie plus importante nécessaire à son fonctionnement.

Enfin à quelles aides avez vous eu droit – ce montant pouvant être décompté de l’investissement initial. Dans la simulation ci-dessous, nous n’avons pas du tout pris en compte les aides éventuelles, puisqu’elles sont fonctions de vos revenus et donc pas spécifiquement modélisables par le pauvre blogeur que je suis.

Généralement, les calculs donnent, en moyenne, entre 5 et 15 ans selon le logement, la région, le type de pompe à chaleur, les besoins des occupants, et surtout le type de chauffage remplacé.

Spécifiquement pour une pompe à chaleur air/air le ROI  est généralement atteint en moins de 10 ans. Il est souvent plus important pour les autres types de pompes à chaleur, qui permettent cependant de réaliser de belles économies d’énergie et gagner en confort.

Comptez donc entre 10 et 15 ans pour rentabiliser votre pompe à chaleur, prenez garde, encore une fois à la qualité de votre installation qui conditionnera votre retour sur investissement.

Que choisir entre une pompe à chaleur air / air et une pompe à chaleur air /eau ?

Le choix d’une pompe à chaleur air-air ou air-eau dépend de vos besoins. Par exemple, les pompes à chaleur air-air peuvent fournir à la fois le chauffage et la climatisation, tandis que les pompes à chaleur air-eau sont conçues spécifiquement pour chauffer votre eau et votre maison. 

Laisser un commentaire