Quelle température extérieure minimale pour l’efficacité d’une pompe à chaleur ?

5 minutes de lecture.

Les pompes à chaleur sont incroyablement rentables et efficaces sur le plan énergétique. Elles produisent beaucoup moins d’émissions que les modes de chauffage traditionnels. Bien que les coûts initiaux d’achat et d’installation puissent sembler un peu intimidants au début, vous êtes sûr de faire de grandes économies sur vos factures d’énergie. Mais quand il fait froid, je veux dire très froid, fonctionnent elles encore ? Car – en mode chauffage – leur principe repose sur le fait de capter les calories à l’extérieur. Si ces calories sont rares, peuvent-elles encore faire le job ?
En fait oui et non. Cela dépend de l’appareil que vous avez acheté et comment la PaC est installée.
Une chose est sûre néanmoins, en deçà de -20 degré aucune pompe a chaleur ne pourra fonctionner efficacement. Il vous faudra alors prévoir un chauffage d’appoint pour ne pas grelotter toutes les – rares – journée ou le thermomètre déprime trop. 

Quel est le meilleur climat pour utiliser une pompe à chaleur ?

Il convient de noter que le climat optimal pour les pompes à chaleur est un climat chaud ou tempéré. Ça tombe bien, le climat de la France est justement un climat océanique et donc tempéré. Donc à moins d’habiter en haut des Alpes, vous ne devriez pas être laché par votre PAC. 

Il existe bien entendu des pompes à chaleur fonctionnant pour les climats froids, mais ce qu’il faut garder à l’esprit c’est que la pompe à chaleur à air est moins susceptible de fonctionner efficacement par temps très froid en raison de sa plus grande difficulté à capter les calories à l’extérieur, mais aussi car sa tuyauterie est exposée. Par conséquent, la pompe à chaleur devra travailler très fort pour éliminer la glace qui s’est formée à l’intérieur ou à l’extérieur du système. 

En revanche, les pompes à chaleur géothermiques ont tendance à fonctionner efficacement par temps froid parce qu’elles ont été enfouies sous terre, où se trouve une source constante de chaleur naturelle.

Pourquoi les pompes à chaleur à air perdent-elles de leur efficacité par temps froid ?

La quantité de chaleur qu’une pompe à chaleur à air est capable de transférer à votre maison dépend largement de la température extérieure. Lorsque celle-ci commence à baisser, la puissance calorifique globale de la pompe à chaleur à air suit le mouvement.

La pompe à chaleur à air est généralement dimensionnée pour pouvoir fournir de la chaleur pour 90 % de vos besoins annuels. Lorsque les températures sont supérieures à -10 degrés, elle devrait être en mesure de combler 100 % des besoins en chauffage de votre foyer.Mais en dessous, cela dépend largement de l’appareil acheté. Par contre aucune pompe à chaleur ne peut être efficace en dessous de -20°.

Par conséquent, il est fortement recommandé d’investir dans une forme de chauffage d’appoint qui soit facilement disponible lorsque la température extérieure baisse trop. De cette façon, il pourra prendre le relais lorsque votre pompe à chaleur à air commencera à perdre de sa puissance et de son efficacité.

En deçà de -7° les pompes entrée de gamme déclarent forfait. Pour les autres, ce sera entre -15 et -20 degrés.

La température minimale requise pour les pompes à chaleur

La température minimale à laquelle une pompe à chaleur peut fonctionner efficacement peut varier en fonction de la qualité du système de pompe que vous avez installé. 

Pour les marques et les modèles bas de gamme, la température à laquelle l’unité n’est plus en mesure d’extraire efficacement la chaleur tend à se situer autour de -10 à -15 degrés Celsius.

Pour les marques et les modèles haut de gamme, vous pouvez vous attendre à ce que l’efficacité s’arrête à environ -18 à -22 degrés Celsius. 

Quid des appareils qui fonctionnent jusqu’à -25° ? Vous pouvez même avoir la chance de trouver des modèles qui restent efficaces jusqu’à -25 degrés Celsius. Mais il ne fait quasiment jamais -25 en France… Si néanmoins la perspective d’avoir froid vous fait tellement blêmir que vous vous déciderez d’investir la petite fortune nécessaire pour  s’équiper de ce genre d’appareil, sachez que ces appareils “trichent”  puisqu’ils utilisent généralement un chauffage auxiliaire afin de maintenir leur capacité à créer de la chaleur. Alors pour le tiers de la différence de prix, achetez des radiateurs électriques d’appoint, ce sera beaucoup plus rentable énergétiquement et financièrement.

Bien entendu, cela concerne davantage les pompes à chaleur à air que les pompes à chaleur géothermiques. En effet, la première est installée à l’extérieur, où elle est exposée à l’air et aux éléments. La seconde est installée sous terre, où elle est à l’abri du gel et des températures glaciales, mais aussi où elle est entourée de la chaleur naturelle produite par le sol, soit environ 10 degrés à 2 mètres de profondeur.

1 réflexion au sujet de « Quelle température extérieure minimale pour l’efficacité d’une pompe à chaleur ? »

  1. avec des températures négatives de -2 voir zéro j’ai remarqué que ma pompe a chaleur pompe de l’énergie EL puisque la consommation instantanée en EL monte jusqu’à 6000 w alors qu’une température au delà de 5’6 degrés la consommation EL est d’environ 1000 w

    Répondre

Laisser un commentaire