Panneaux OSB: Fabrication, Prix, Avantage et Inconvénients

16 minutes de lecture.

Inventé en 1963 en Californie par Armin Elmendorf, le panneau à lamelles orientées (OSB) est un produit créé à partir de morceaux de bois, qui sont pressés et liés entre eux par de la résine adhésive et de la colle. C’est un peu “l’oncle honteux” des matériaux de construction écologiques. Cet humble matériau est surtout utilisé pour la structure lors des projets de construction, ou l’on se dépêche de les masquer en le recouvrant d’autres matériaux pour les feux de la rampe. 

Pourtant au cours des dernières années, le panneau à lamelles orientées (OSB) est devenu un produit phare dans le secteur mondial de la construction, prenant des parts de marché au contreplaqué à une vitesse phénoménale. Du point de vue de l’utilisateur final, les raisons sont claires : il est rentable, pratique et beaucoup plus polyvalent que le contreplaqué.

Qu’est ce que l’OSB ?

Qu’est ce que l’OSB ? Un panneau OSB ?

L’OSB (Orented Stand Board – ou panneau à lamelles orientées) est un panneau de bois d’ingénierie polyvalent et largement utilisé, fabriqué à l’aide d’adhésifs thermodurcissables imperméables et de brins de bois de forme rectangulaire disposés en couches croisées. Il présente une résistance et des performances similaires à celles du contreplaqué, en résistant à la flexion, au gauchissement et à la déformation.  

Comment fabrique-t on l’OSB ?

L’OSB est constitué de lamelles de bois de 8 à 15 centimètres de long. Il utilise l’arbre entier et se sert d’arbres tordus, noueux et déformés qui seraient autrement inutilisés. En Europe, les panneaux OSB sont fabriqués à partir de résineux ou de de trembles abondants et de petit diamètre. Sous forme de brins, ils sont mélangés à de la résine imperméable à l’eau et entrelacés en matelas épais, qui sont ensuite collés ensemble sous l’effet de la chaleur et de la pression (dans une presse four donc). Il en résulte des panneaux de construction solides et uniformes, dotés de caractéristiques améliorées et d’une grande solidité et résistance à l’eau. A noter qu’en France, il n’existe plus qu’une seule unité de production SwissKrono, ce que fait que le matériau est rarement local

Comment utiliser des panneaux OSB ?

Les fabricants européens produisent des panneaux OSB pour des utilisations structurelles et non structurelles. En tant que produit en bois léger, solide et polyvalent, il peut être utilisé pour le revêtement des toits, des murs et des planchers. Il est aussi parfois utilisé comme matériau d’âme pour les solives en préfabriquées et comme matériau de revêtement pour les panneaux structuraux isolés.
En tant que panneau solide et stable, il ne se déforme généralement pas et résiste aux tremblements de terre et au vent. 

Parmi les autres utilisations de l’OSB, citons les jouets (draisienne ou voiturettes pour enfant), les panneaux de fourgons, les palettes, les conteneurs industriels, les caisses pour le transport maritimes et la fabrication de meubles.

Pourquoi utiliser de l’OSB ? Avantages

Densité et Cohérence
Grâce aux progrès constants de la technologie des presses, la fabrication des panneaux OSB est incroyablement cohérente. Il en résulte un produit très fiable et constant dont les utilisateurs finaux sont satisfaits. En fin de compte, cela permet une mise en œuvre rapide des panneaux à copeaux orientés, car il n’y a pas de surprises dans la forme, la taille, la qualité ou la finition de l’OSB.

Polyvalent
Les panneaux à lamelles orientées sont incroyablement polyvalents et solides grâce aux cinquante couches de lamelles de bois qui sont disposées latéralement et longitudinalement pendant la fabrication. Cela signifie que les panneaux OSB ont de nombreuses utilisations différentes, telles que la construction de sous-planchers, de murs, de planchers et de terrasses. Les panneaux à lamelles orientées sont également disponibles dans de nombreuses tailles qui peuvent être facilement expédiées et transportées. Cela ajoute encore plus de polyvalence à un produit déjà polyvalent.

Rentabilité
L’OSB est un produit et une solution de construction remarquablement rentable. Il est nettement moins cher que le contreplaqué, parfois utilisé comme alternative. En fait, si l’OSB est utilisé comme sous-plancher, revêtement de mur et de toit, les constructeurs peuvent bénéficier d’économies importantes par rapport au contreplaqué.

Un produit durable et écologique
Contrairement à d’autres matériaux de construction, les panneaux à copeaux orientés sont très durables et (relativement) bons pour l’environnement. Les panneaux OSB sont considérés comme durables car ils sont fabriqués à partir de brins de bois provenant de petits arbres issus de forêts gérées durablement. L’utilisation de petits troncs permet d’éviter d’utiliser des arbres plus grands et âgés, qui sont par conséquent épargnés.

De plus, pendant le processus de fabrication, il n’y a aucun déchet. Toutes les parties de la grume seront utilisées. Qu’il s’agisse de combustible pour l’usine ou de brins de bois pour les planches, il n’y a aucun déchet. Enfin, les nouvelles résines et cires sont beaucoup plus sûres que celles utilisées par le passé même si elles demeurent non compostables et biodégradables uniquement sur un temps long..

Une plus grande résistance au cisaillement (que le contreplaqué)
Par rapport à leur alternative en contreplaqué, les panneaux OSB ont une résistance au cisaillement bien supérieure.

Inconvénients des panneaux OSB

Est-ce que l’OSB résiste à l’eau ? Pas vraiment !
Les bords des panneaux OSB qui ne sont pas scellés peuvent gonfler s’ils ne sont pas protégés. Les panneaux exposés à une forte humidité peuvent gonfler et se déformer. Ces bords non protégés sont vulnérables à l’absorption d’eau et peuvent se dilater jusqu’à 15 %. Toutefois, les planches et panneaux OSB ont tendance à se rétracter moins rapidement que ceux en contreplaqué. En raison des propriétés d’absorption des panneaux OSB, les entrepreneurs préfèrent souvent utiliser du contreplaqué sur les bords, comme ceux des terrasses de toit exposées aux intempéries. Pour les planches et les platelages installés loin des bords exposés, le matériau OSB est utilisé sur ces mêmes toits en raison de son coût inférieur.

C’est moche et donne une impression “premier prix”
Comme évoqué en introduction, les panneaux OSB sont assez moche. Surtout ils sont associés aux méthodes de construction qui tirent les couts vers le bas. En conséquence, on l’utilise surtout comme support pour des matériaux plus nobles (comme les planchers par exemple)

Certains panneaux sont toxiques
Lisez bien les étiquettes : certains panneaux OSB seront tratés avec des produits chimiques nocifs afin de les prémunir contre les champignons, insectes et rongeurs.
De plus, la colle utilisée pour agglomérer les copeaux n’est pas toujours des plus saines, certaines contenant du formaldéhyde un produit très allergisants et cancérigène. l est néanmoins possible de trouver de nouvelles générations de panneaux OSB contenant moins de 2mg/100g, ce qui correspond au formaldéhyde naturel contenu dans le bois, classe E1. Ils sont généralement appelés “Panneaux OSB sans formaldéhyde ajouté”

Une maison 100% bois avec des panneaux OSB

Ou acheter des panneaux de bois OSB ?

Le principal avantage de l’OSB, c’est que comparativement à ses performances, il est très économique. Et très disponible ! Il se trouve facilement, dans des grandes surfaces consacrées au bricolage, auprès des fabricants ou sur l’ensemble des plateformes de vente de matériaux en ligne. Avantage supplémentaire, sur certaine de ces plateformes on peut l’acheter sur des dimensions ou des coupes/formes  personnalisées. On peut même y faire ajouter les rainures dans lesquelles s’encastrent les autres éléments qui viendront le compléter (pas de porte, autres cloisons légères…)

Quel est le prix de l’OSB ?

Prix Panneau OSB 1 sans formaldéhyde ajoutés

Prix Panneau OSB 1 sans formaldéhyde ajoutés
DimensionsPrix par m2 TTC
12mm ( 0,625x250cm)9,97€
18mm ( 0,625x250cm)12,87€

Prix Panneau OSB 2 sans formaldéhyde ajoutés

Prix Panneau OSB 2 sans formaldéhyde ajoutés
DimensionsPrix par m2 TTC
20 mm 2.5×0.675m20€

Prix Panneau OSB 3 sans formaldéhyde ajoutés

Prix Panneau OSB 3 sans formaldéhyde ajouté
ÉpaisseurPrix par m2 TTC
9mm (600kg/m3)13.40€
12mm (600kg/m3)16.30€
12mm (600kg/m3)16.40€
16mm (600kg/m3)19.90€
18mm (600kg/m3)25.10€
22mm (600kg/m3)29.95€

Prix Panneau OSB 4 sans formaldéhyde ajoutés

Prix Panneau OSB 4 sans formaldéhyde ajoutés
DimensionsPrix par m2 TTC
22mm 2.5×0.675m47.20€

Quels sont les types d’OSB ? Différences entre OSB1 OSB2 OSB3 et OSB4 (Norme NF EN 300)

Quatre qualités d’OSB sont définies dans la norme NF EN 300 en fonction de leurs performances mécaniques et de leur résistance relative à l’humidité. Ce sont :

OSB 1 – panneau non travaillant. Panneaux à usage général et panneaux destinés aux aménagements intérieurs (y compris les meubles) pour une utilisation dans des conditions sèches.

OSB 2 – Panneau Travaillant. Panneaux porteurs destinés à être utilisés dans des conditions sèches pour la réalisation de cloisons, planchers, ou encore de parois murales.

OSB 3 – Panneau Travaillant. Panneaux porteurs destinés à être utilisés dans des conditions humides.Il est idéal pour la conception d’étagères, de cloisons ou de meubles divers dans une pièce comme la salle de bain ou le garage non chauffé.

OSB 4 – Panneau travaillant sous contraintes élevées en milieu humide. Panneaux porteurs à usage intensif pour des travaux de toiture, palissades et protections de chantier, ou pour les parois murales et planchers.

L’OSB a l’état brut n’est pas des plus joli…

Comment rendre l’OSB plus joli ? le peindre, le vernir ?

Comment peindre de l’OSB ?

1- Poncez légèrement la surface
Avec du papier de verre de grain 80 fixé sur la ponceuse orbitale, poncez légèrement la surface de l’OSB. Ne poncez pas les bords.

2- Nettoyez la surface
Nettoyez soigneusement la surface de l’OSB. En raison de la texture rugueuse de l’OSB, les chiffons en coton et les chiffons collants ne conviennent pas. Nettoyez plutôt la surface avec un aspirateur d’atelier et une brosse.

3- Apprêtez l’OSB plusieurs fois
Mettez des gants. Versez l’apprêt dans un bac. Tamponnez le rouleau dans l’apprêt et étalez-le soigneusement sur le plateau. Apprêtez l’OSB en effectuant des balayages en forme de W sur le panneau. N’appliquez pas de couche trop épaisse. Après un temps de séchage d’au moins deux heures, appliquez une deuxième couche de sous-couche. Répétez ce processus jusqu’à ce que le motif en écailles de l’OSB ne soit plus visible.

Un petit conseil en passant:
Dans la mesure du possible, évitez les peintures à base d’eau, car les panneaux OSB peuvent gonfler au contact de l’eau ou de beaucoup d’humidité. Appliquez deux couches d’un apprêt à base d’huile.

3- Appliquez le mastic (facultatif)
Si vous voulez lisser la surface et les bords, appliquez une couche de rebouchage en résine avec un couteau à mastic. Appliquez-la aussi finement que possible. Une fois que la résine a séché (environ 20 à 30 minutes), poncez la planche et les bords avec du papier de verre de grain 220. Vous devrez peut-être répéter ce cycle quatre ou cinq fois avant que toute la texture ne soit lissée.

4- Apprêtez le mastic (facultatif)
Si vous avez appliqué du mastic et que vous l’avez rendu lisse, vous devrez appliquer deux couches d’apprêt.

5- Peignez l’OSB
Une fois que la dernière couche d’apprêt a séché, appliquez la peinture. Comme pour l’apprêt, n’appliquez pas de couches épaisses. Appliquez plutôt deux ou trois couches légères, en laissant chaque couche sécher complètement avant de passer à la couche suivante.

Comment vernir  l’OSB ?

Pour les panneaux OSB, je vous recommande d’utiliser un vernis à base de solvant. Vous avez le choix entre des versions brillantes, mates et satinées. Il existe même des vernis spéciaux pour les panneaux OSB. Il est important de l’appliquer aussi finement que possible. 

Pour un résultat non pelucheux, il est préférable d’utiliser un rouleau en fibres synthétiques résistant aux solvants. Après chaque couche, poncez la surface avec du papier de verre à grain fin et nettoyez la poussière de ponçage avant d’appliquer la couche suivante. Deux ou trois couches suffisent. Si vous posez l’OSB pour servir de revêtement de sol, il est judicieux d’utiliser un vernis de parquet ou de vitrification résistant aux taches et à l’usure.

Comment teinter et vitrifier l’OSB ?

Si vous souhaitez conserver l’aspect caractéristique des panneaux OSB, vous pouvez les teindre ou les glacer, puis appliquer un vernis de protection transparent. Comme les différents brins absorbent différemment la couleur de la teinture ou de la lasure appliquée, vous obtenez un résultat polychrome unique. L’avantage de la teinture ou du glacis est que la structure de surface des planches reste visible tout en prenant une large palette de teintes différentes ou de couleurs naturelles du bois.

Ici aussi, le ponçage est indispensable. L’application de plusieurs couches de teinture assombrit la surface. La lasure pénètre en profondeur dans les fibres du bois, alors que les glacis ne les colorent que superficiellement. Pour protéger les planches et obtenir un résultat optimal, il convient d’appliquer une couche supplémentaire de vernis de protection (après avoir laissé sécher la teinture ou la lasure). Il est également possible de sceller la surface avec de l’huile ou de la cire. Dans ce cas également, utilisez un pinceau de bonne qualité ou un rouleau en fibres synthétiques résistant aux solvants.

Comment huiler et cirer les panneaux OSB ?

L’application d’huile ou de cire est également très simple et directe. Pour obtenir un résultat optimal, poncez la surface au préalable. La meilleure façon d’appliquer ces produits est d’utiliser un chiffon ou un pinceau large. Une ou deux couches devraient suffire, et vous pouvez vous passer de ponçage. En particulier pour les surfaces qui ne subiront pas beaucoup d’usure, il suffit d’appliquer l’huile ou la cire. Du point de vue de la biologie du bâtiment, le vernis à l’huile de lin ou l’huile de cire dure naturelle sont irréprochables. Les petites rayures sont à peine perceptibles sur une surface huilée ou cirée si vous y frottez un peu plus d’huile ou de cire.

Attention toutefois à l’huile ! Elle peut occasionnellement provoquer une réaction chimique avec les résines naturelles contenues dans l’OSB. Cela peut entraîner la libération prolongée d’une odeur désagréable. Nous vous recommandons donc de vous renseigner auprès du fabricant de l’huile pour vous assurer qu’elle convient.

Comment appliquer du papier peint sur de l’OSB ?

Le papier peint peut être appliqué sans problème directement sur des produits OSB spéciaux de grand format. Ces panneaux d’une hauteur d’étage standard (environ 2,20m) et d’une longueur de 18 mètres peuvent être utilisés pour créer un mur entier sans aucun joint. Les surfaces des panneaux sont également poncées en usine, ce qui les rend encore plus aptes à une finition directe. 

Nous déconseillons la pose directe de papier peint sur les panneaux OSB de petit format, car le papier peint peut facilement se déchirer à l’un des nombreux joints entre les panneaux. Dans ce cas, la meilleure approche consiste à les recouvrir d’abord de plaques de plâtre.

Comment enduire de plâtre ou carreler l’OSB ?

Rien de bien méchant si ce n’est d’éventuelles fissures au niveau des joints entre les plaques d’OSB. La situation lors de la pose d’un plâtre ou d’un carrelage est similaire à celle de la pose d’un papier peint : les joints entre les plaques peuvent provoquer des fissures ou des cassures dans le plâtre ou le carrelage. Il est donc nécessaire d’appliquer au préalable une couche de plaques de plâtre.  Le meilleur moyen d’éviter les problèmes est d’utiliser des panneaux OSB spéciaux de grand format. 

L’OSB est-il écologique ?

Voici comment l’OSB fait la différence sur le niveau écologique : tout d’abord, il est fabriqué à partir de brins de bois provenant de petits arbres. Au cours du processus de fabrication, chaque partie de l’arbre est utilisée, rien n’est gaspillé. L’écorce, par exemple, sert à créer de l’énergie pour l’usine qui fabrique le produit. Les arbres proviennent de forêts spécialement plantées, ce qui permet de préserver les arbres matures. De plus, les planches finies sont plus sûres pour les entrepreneurs, grâce aux nouvelles résines et cires utilisées dans le processus qui ne contiennent pas de formaldéhydes (cancérigène notoire).

Laisser un commentaire