Comment construire une maison écologique ? 13 conseils aux promoteurs

11 minutes de lecture.

En tant que propriétaire d’une entreprise de construction, vous savez que les pratiques de construction durable sont essentielles. Certains diront que la durabilité est plus importante que jamais. Ses pratiques contribuent à la protection de l’environnement et vous permettent, ainsi qu’à vos clients, de gagner du temps et de l’argent à long terme.

Est-il temps d’en intégrer davantage dans vos processus d’entreprise ?

Qu’est-ce que la construction durable ?

Il s’agit de créer des structures qui complètent l’environnement plutôt que de l’affecter négativement.

Les avantages de la construction écologique doivent perdurer tout au long du cycle de vie de la structure – de la conception à la démolition.

Cette pratique tient compte du confort, de l’économie, de la durabilité et du coût, qui sont des préoccupations traditionnelles en matière de conception de bâtiments.

Les entreprises de construction peuvent atteindre la durabilité par des moyens passifs ou actifs :

  1. Les gens construisent des bâtiments durables passifs en utilisant des matériaux et des méthodes de construction nécessitant peu ou pas d’énergie de chauffage ou de refroidissement.
  2. Les bâtiments durables actifs utilisent des sources d’énergie renouvelables telles que l’énergie solaire ou éolienne pour compléter ou remplacer les sources d’énergie conventionnelles.

Quelles sont les pratiques de construction durable à prendre en considération ?

Il existe plusieurs pratiques durables à prendre en compte lors de la construction d’un nouveau bâtiment ou de la rénovation d’un bâtiment existant.

Ces pratiques peuvent contribuer à réduire l’impact environnemental d’un projet de construction et à économiser du temps et de l’argent à long terme.

Prenons les exemples suivants.

1. Processus normalisés

Normaliser au maximum vos processus de fabrication. Même si les demandes des clients induisent un grand nombre de personnalisations, des étapes de construction sont toujours les mêmes. En les standardisant et en formant vos employés à ces standards, vous limiterez considérablement le gâchis de matière. Et diminuerez les coûts .

Voici quelques processus standard que vous pouvez normaliser dans le domaine de la construction pour garantir une construction durable :

  • Étapes et phases de la conception
  • Approvisionnement
  • Facturation
  • Manuels d’exploitation et de maintenance
  • Gestion des déchets

2. Matériaux de construction préfabriqués

Les entreprises de construction négligent souvent l’utilisation de matériaux de construction préfabriqués.

Il réduit une partie du travail et, par conséquent, une partie de la main-d’œuvre que vous pourriez autrement facturer.

Cependant, elle accélère le processus de construction et permet d’accepter plus de travaux chaque année que vous ne le pourriez autrement.

Les fabricants créent des matériaux préfabriqués en usine et les expédient sur les chantiers de construction.

À leur arrivée, les équipes de construction peuvent n’avoir besoin que d’assembler les pièces.

Vous pouvez également apporter des touches de finition si les matériaux contiennent la coquille ou le kit.

La construction avec des matériaux préfabriqués est plus durable que la construction traditionnelle.

Elle permet de réduire les déchets et de condenser les émissions liées au transport en une ou deux grosses expéditions.

3. Conception solaire passive

Cette conception tire parti de la chaleur et de la lumière naturelles du soleil pour garder un espace chaud ou frais, selon la saison.

Vous pouvez utiliser la conception solaire passive dans les nouvelles constructions et les projets de rénovation.

Il existe trois principaux types de conception solaire passive :

  1. Gain direct : Cette conception de bâtiment durable comprend des fenêtres orientées vers le sud qui laissent la lumière du soleil chauffer un espace. La chaleur se diffuse par convection ou par rayonnement.
  2. Mur Trombe : Ce mur épais est généralement fait de maçonnerie et placé sur le côté sud d’un bâtiment. Il absorbe la chaleur du soleil pendant la journée et la restitue la nuit, ce qui contribue à maintenir le bâtiment chaud.
  3. Gain isolé : Cette conception solaire passive utilise des espaces solaires ou des serres pour collecter la chaleur. L’air de la serre circule dans le reste du bâtiment à l’aide de ventilateurs ou de courants de convection naturels.

La conception solaire passive est durable car elle ne nécessite pas d’énergie pour chauffer ou refroidir un espace.

C’est également un moyen rentable d’améliorer l’efficacité énergétique.

4. Éclairage naturel

L’éclairage naturel est la pratique consistant à utiliser la lumière naturelle pour éclairer un espace.

Vous y parvenez en utilisant des fenêtres ou des puits de lumière pour éclairer un espace.

L’éclairage naturel peut également impliquer l’utilisation de surfaces réfléchissantes qui font rebondir la lumière.

Les puits de lumière et les fenêtres à claire-voie sont deux outils de construction durable permettant d’ajouter de la lumière naturelle.

Lorsque vous choisissez l’éclairage naturel pour éclairer les espaces, n’oubliez pas que cela peut également contribuer au chauffage passif.

Si c’est une excellente nouvelle pour les climats aux hivers froids, cela pourrait créer des problèmes de refroidissement dans les climats plus chauds ou pendant l’été.

Certains constructeurs contournent ce problème en installant des stores ou en teintant les fenêtres.

L’éclairage naturel est durable car il ne nécessite aucune énergie pour éclairer un espace.

L’éclairage naturel réduit également le risque de fatigue oculaire et de maux de tête.

5. Ventilation naturelle

La ventilation naturelle consiste à utiliser le mouvement de l’air pour refroidir ou chauffer un espace.

Vous pouvez choisir des fenêtres ou des portes bien placées et utiliser des ventilateurs pour faire circuler l’air.

Considérez ces exemples de ventilation naturelle :

  1. Brise croisée : Ouvrez les fenêtres des côtés opposés d’une pièce pour créer un flux d’air croisé.
  2. Effet de cheminée : Se produit lorsque l’air chaud monte et s’échappe par le haut d’un bâtiment. L’air frais est alors aspiré par le bas pour le remplacer.
  3. Capteur de vent : Les constructeurs placent ce dispositif dans une fenêtre pour capter le vent et le canaliser dans une pièce.

La ventilation naturelle est durable car elle ne nécessite pas d’énergie pour refroidir ou chauffer un espace.

C’est aussi une façon saine de ventiler les bâtiments car elle améliore la qualité de l’air intérieur.

6. l’IoT au service de la réduction des dépenses énergétiques de la maison

Les objets connectés peuvent vous aider à gérer plusieurs systèmes de bâtiment, notamment le chauffage, la climatisation, l’éclairage et la ventilation.

Cette installation de bâtiment durable vous aide également à surveiller la consommation d’énergie et à l’ajuster pour économiser l’énergie.

7. La production allégée

La production allégée rationalise le processus de construction afin de gaspiller moins de matériaux et d’éliminer les étapes inutiles.

Les constructeurs automobiles y ont souvent recours pour accélérer les délais de production sans sacrifier la qualité et la sécurité.

Cependant, elle peut aussi avoir des résultats phénoménaux lorsqu’elle est appliquée à la construction.

La production allégée vise à créer un système de traction au lieu d’un système de poussée.

Dans un système « push », la production s’appuie sur des prévisions et des estimations.

Il en résulte une surproduction et des déchets.

Dans un système en flux tiré, la production découle de la demande réelle, ce qui permet d’éliminer les gaspillages et de maintenir des niveaux de stocks bas.

La production allégée est durable car elle réduit la quantité de matériaux gaspillés pendant le processus de construction.

C’est aussi un bâtiment plus efficace, qui permet de gagner du temps et de l’argent.

8. Conservation de l’eau

La conservation de l’eau est une autre pratique de construction durable à prendre en compte.

Il existe de nombreuses façons d’économiser l’eau dans un bâtiment :

  • Utiliser des appareils à faible débit : Ces appareils utilisent moins d’eau que les appareils traditionnels.
  • Recourir à l’automatisation : Certains clients préfèrent des robinets automatisés, par exemple, qui s’ouvrent et se ferment grâce à des détecteurs de mouvement qui détectent les mains ou d’autres objets.
  • Récupérer l’eau de pluie : Cela permet de réduire la quantité d’eau prélevée dans les sources municipales.
  • Réutilisation des eaux grises : Ce système permet de recycler l’eau qui, autrement, finirait dans les égouts.

La conservation de l’eau est essentielle pour deux raisons.

Tout d’abord, c’est un moyen durable de réduire votre consommation d’eau.

Deuxièmement, il peut vous aider à économiser de l’argent sur votre facture d’eau.

9. Sélection de matériaux de construction durables

Les matériaux que vous choisissez pour vos projets de construction peuvent également avoir un impact sur la durabilité.

Lorsque vous choisissez les matériaux, tenez compte des éléments suivants :

  • Le cycle de vie : Combien de temps le matériau durera-t-il ? La durabilité peut réduire la fréquence ou la rapidité avec laquelle les propriétaires devront acheter d’autres matériaux pour les remplacer.
  • Énergie intrinsèque : Ce terme fait référence à l’énergie requise pour produire le matériau. Choisir des matériaux qui nécessitent moins de traitement ou de consommation d’énergie profite directement à l’environnement.
  • Recyclabilité : Le matériau peut-il être recyclé ou réutilisé ? Il est parfois possible de recycler ou de réutiliser des matériaux existants, tels que ceux retirés d’autres chantiers.
  • Disponibilité locale : Le matériau est-il d’origine locale ? La disponibilité locale réduit considérablement les coûts de transport ainsi que la consommation de carburant et les émissions qui en résultent.

10. Choix de matériaux naturels

La polémique sur la « pollution intérieure des logements» a accru le besoin de matériaux de construction naturels et durables qui ne dégagent pas de gaz ou d’autres substances toxiques dans l’air.

Dans certains cas, le choix des matériaux naturels est un facteur de coût. Par exemple, certaines personnes utilisent du torchis pour construire des murs au lieu de briques classiques. Cette option plus durable et plus respectueuse de l’environnement ne nécessite souvent aucune expérience de la construction.

Néanmoins, de nombreux propriétaires sont prêts à payer pour la commodité ou la rapidité.

Ces clients peuvent également apprécier de travailler avec des entreprises de construction qui s’occupent efficacement des choses qu’ils ne peuvent pas faire, et qui leur donnent des conseils sur les choses qu’ils sont plus disposés à faire eux-mêmes.

11. L’énergie solaire

Vous pouvez produire de l’énergie verte à partir de sources renouvelables telles que l’énergie solaire, éolienne ou hydroélectrique.

L’énergie solaire a souvent un coût initial plus élevé que les formes d’énergie traditionnelles.

Toutefois, le coût diminue à mesure que la technologie s’améliore et devient plus efficace.

Dans certains cas, vous pouvez bénéficier d’incitations gouvernementales pour l’utilisation de l’énergie solaire.

Ces incitations à la construction durable peuvent contribuer à compenser le coût initial de l’installation.

Les compensations de coûts supplémentaires proviennent du fait que vous éliminez ou réduisez considérablement une facture existante.

Actuellement, 4 % des ménages américains fonctionnent partiellement ou totalement grâce à des panneaux solaires.

Les experts estiment que ce chiffre atteindre  environ 12 % d’ici 2030.

Cela signifie qu’il existe un potentiel de croissance que votre entreprise peut exploiter.

12. Stations de recharge pour VE

Le nombre de véhicules électriques en circulation augmente chaque année.

Les dirigeants des entreprises de construction automobile estiment que 52 % des nouvelles voitures pourraient être des modèles électriques dès 2030.

Cette augmentation s’accompagne d’un besoin de davantage de bornes de recharge à domicile et dans les bâtiments commerciaux.

Par conséquent, vous pouvez installer des bornes de recharge pour VE en tant que pratique de construction durable.

Cela peut attirer de nouveaux clients et de nouvelles affaires vers les entreprises de vos clients.

Elle peut également offrir la possibilité de générer des revenus à partir de la vente d’électricité.

Pour les propriétaires, il est pratique de recharger les véhicules à la maison ou de servir la famille et les amis avec des VE.

13. Construction à faible impact

Lorsque vous placez des structures, en particulier dans un cadre naturel, tenez compte de l’impact environnemental.

La structure s’intègre-t-elle à son environnement ?

La construction nécessitera-t-elle l’abattage de nombreux arbres ou le déplacement d’animaux sauvages ?

L’empiètement sur les habitats sauvages a eu des conséquences désastreuses sur la vie des animaux et des personnes qui vivent dans ces maisons.

En tant que praticien de la construction durable, vous pouvez éviter ces problèmes en étudiant le terrain et en trouvant des moyens de travailler autour ou avec l’environnement existant.

Cela peut signifier l’utilisation de matériaux différents ou de méthodes de construction ayant moins d’impact.

Dans certains cas, vous pouvez également créer de nouveaux habitats dans le cadre de votre projet de construction.

Par exemple, vous pouvez installer un toit vert qui offre un abri aux oiseaux et aux insectes.

Laisser un commentaire