Comment entretenir ma pompe à chaleur ?

8 minutes de lecture.

De même qu’une chaudière à gaz traditionnelle doit être entretenue régulièrement pour s’assurer qu’elle ne laisse pas échapper de monoxyde de carbone, il est également important de faire entretenir votre pompe à chaleur. Une pompe à chaleur utilise un réfrigérant très polluant pour transférer la chaleur du sol ou de l’air à votre maison. Elle doit donc être contrôlée conformément aux instructions d’entretien du fabricant et à la législation, afin d’éviter toute émission de réfrigérant dans l’atmosphère. Grâce a cela vous vous assurerez que votre pompe à chaleur reste écologique !

Il est également recommandé d’entretenir votre pompe à chaleur afin de s’assurer qu’elle fonctionne efficacement et d’améliorer sa durée de vie. Votre pompe à chaleur peut perdre de son efficacité au fil du temps. Une pompe correctement entretenue peut donc vous faire économiser de l’argent.

Quand faire l’entretien de ma pompe à chaleur ?

Au-delà de ces aspects touchants à la performance de votre pompe à chaleur, l’entretien régulier est une obligation légale selon le décret n°2020-912 du 28 juillet 2020 relatif à l’inspection et à l’entretien des chaudières, des systèmes de chauffages et des systèmes de climatisation. En effet pour toutes pompes à chaleur d’une puissance supérieure à 4KWh et inférieure a 70Kwh doivent être révisées tous les deux ans. Au-delà de cette puissance, la révision se fera tous les cinq ans.  Dans certains cas, cette révision peut même devenir annuelle : non pas pour des motifs légaux, mais parce que la garantie-constructeur est conditionnée à la visite annuelle de l’appareil. Renseignez-vous auprès du constructeur de votre pompe pour voir si vous êtes soumis à cette obligation.

Si la fréquence d’entretien et définie par la Loi, il existe aussi une astuce sur les mois les plus propices pour faire cet entretien. Pensez à éviter les mois « extrême » d’un point de vue des températures : l’hivers et l’été. En effet beaucoup s’y prennent au dernier moment et bien souvent quand le thermomètre s’affole les techniciens sont mobilisés sur des dépannages. Et les pièces de rechange peuvent être aussi à court de stock. Pour un entretien plus serein, privilégiez les périodes creuses ou le climat est plus doux : le printemps et le milieu de l’automne !

Que comprend l’entretien d’une pompe à chaleur ?

Lorsque vous faites réviser votre pompe à chaleur, le chauffagiste dûment qualifié vérifie un certain nombre de points. Ces contrôles peuvent varier en fonction du type de pompe à chaleur que vous possédez.

L’intervenant s’assurera que la zone autour de la pompe est dégagée et exempte de débris. Des objets tels que des feuilles peuvent commencer à bloquer les filtres, il s’agit donc d’une étape importante pour garantir le bon fonctionnement de votre appareil. Il peut ensuite commencer à vérifier les différentes pièces, telles que les connexions électriques, les moteurs de ventilateur et les condensateurs.

Aspect fondamental de cet entretien : la vérification de la bonne étanchéité du circuit contenant le fluide frigorigène, bien sûr accompagné du nettoyage et réglage du système thermodynamique. En effet que votre PAC utilise du fluide R410A ou du gaz R32, une fuite peut être néfaste pour l’environnement, ces deux produits étant reconnus comme gaz à effet de serre.

Après avoir vérifié tout signe de fuite de réfrigérant, le chauffagiste contrôlera les démarrages et les durées de fonctionnement du compresseur de la pompe à chaleur pour éviter toute surconsommation d’énergie.

Dernière étape, les pales du ventilateur seront nettoyées, ainsi que les filtres qui sont bloqués ou sales. Si les filtres sont trop bouchés, il faudra peut-être les remplacer.

Qui peut entretenir une pompe à chaleur ?

Toute personne qui s’occupe de l’entretien des pompes à chaleur impliquant des contrôles de réfrigérant a besoin idéalement d’un certificat RGE Qualipac et a minima (c’est une obligation légale) d’une Attestation d’aptitude à la manipulation de fluides frigorigènes. S’ils possèdent ce certificat, ils peuvent entretenir votre pompe à chaleur. Demandez donc leur certificat avant l’entretien. Pour l’installation, veuillez noter que seule l’intervention d’un professionnel reconnu RGE Qualipac peut vous donner droit aux aides de l’état. Ne vous faites pas avoir !

Il existe généralement des entreprises proposant des contrats d’entretien de pompe à chaleur : sur la base d’un contrat celle-ci interviendra de manière récurrente sur prise de rendez-vous avec un tarif unique et clairement communiqué. Si une telle solution vous rebute, ou si le contact a été bon avec le professionnel qui vous a installé la pompe, vous pouvez très bien faire appel à lui pour effectuer la maintenance. Cela aura l’avantage d’établir un lien de confiance avec cet artisan qui en sera d’autant plus motivé pour intervenir rapidement en cas de panne à un moment ou les températures s’affoleront !

Combien coûte l’entretien de ma pompe à chaleur ?

Le technicien qui interviendra sur votre pompe à chaleur devra obligatoirement détenir l’attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes. Comme indiqué, vous pourrez choisir un contrat forfaitaire ou une prestation ponctuelle. Il vous faudra compter en moyenne entre 150 et 180 € pour une visite ponctuelle et environ 250 € pour un contrat annuel qui comprendra alors la prise en charge des éventuelles pièces à changer. Comme pour tous, le mieux est de comparer les devis pour sélectionner le plus adapté à votre situation.

Quelle est l’espérance de vie moyenne d’une pompe à chaleur ?

Les pompes à chaleur modernes peuvent durer jusqu’à 20 ou 25 ans. Bien que le coût initial puisse être considérablement plus élevé que celui d’une chaudière à gaz, leur longévité et l’argent que vous pouvez récupérer grâce au programme de subvention à l’installation des pompes à chaleur ainsi que par des consommations énergétiques moindre, rendent cette installation amortissable en seulement cinq ans.

Les pièces mobiles, comme le compresseur, peuvent s’user avec le temps. Ce phénomène ne peut être évité. Si c’est le cas, vous pouvez comparer le coût d’un nouveau compresseur à celui d’une nouvelle pompe à chaleur qui pourrait continuer à fonctionner pendant 20 à 25 ans. Les fabricants de pompes à chaleur offrent des garanties et il se peut que vous puissiez faire remplacer des pièces gratuitement. Vous devez vérifier les détails auprès du fabricant.

Comment dépanner une pompe à chaleur ?

Si votre pompe à chaleur ne fournit pas de chaleur à votre maison, vous pouvez vérifier certaines choses vous-même avant de faire appel à un technicien qualifié.

Les vérifications de base consistent à s’assurer que le courant est allumé et à augmenter la température de la pièce de quelques degrés. Cela pourrait inciter la pompe à produire de la chaleur supplémentaire.

En hiver, l’unité extérieure d’une pompe à chaleur à air peut se couvrir de givre. La glace peut empêcher le transfert de chaleur entre le réfrigérant et l’air. Votre pompe devrait avoir un réglage de dégivrage qui fait fondre progressivement la glace. Il peut également s’agir d’une grille bloquée, ce qui signifie que le réfrigérant n’est pas chauffé efficacement.

Vérifiez qu’il est en mode chauffage, car certaines pompes à chaleur ont une option climatisation et il se peut qu’elle ait été activée accidentellement.

Si votre pompe à chaleur est en mode chauffage et que le système a encore des problèmes, vous ne devez pas essayer de faire fonctionner la pompe à chaleur vous-même si vous ne savez pas ce que vous faites : au-delà de ces vérifications de base, faites appel à un ingénieur pour vérifier la pompe afin d’éviter tout problème plus compliqué. N’ouvrez jamais le capot de l’unité extérieur vous-même : vous risqueriez d’endommager gravement l’unité ou de libérer accidentellement le gaz réfrigérant qui est extrêmement polluant.

Comment nettoyer l’unité extérieure d’une pompe à chaleur ?

Avant de procéder à son entretien, vous pouvez nettoyer l’unité extérieure de la pompe à chaleur. Contrairement à une chaudière, qui est installée dans votre maison et maintenue propre et sèche, à l’abri des éléments, une pompe à chaleur à air est installée à l’extérieur, ce qui peut la salir ou l’obstruer avec des débris tels que des feuilles. Par conséquent, pour que votre pompe à chaleur fonctionne efficacement et pour améliorer sa durée de vie, vous devrez peut-être nettoyer l’unité de temps en temps.

Attention : le nettoyage de l’intérieur de l’appareil ne doit être effectué que par un professionnel.

Il faut d’abord enlever le panneau qui repose à plat sur la pompe à chaleur en retirant les vis à l’aide d’un tournevis. Une fois les vis retirées, le panneau devrait se soulever assez facilement. Ensuite, il faut retirer le panneau frontal du ventilateur, toujours à l’aide d’un tournevis.

Le chauffagiste sera en mesure d’enlever toute saleté et poussière du ventilateur et de la zone environnante à l’intérieur de l’unité. S’il voit de gros débris, il les retirera soigneusement à la main. Il peut également nettoyer la grille et le panneau supérieur avant de les remettre en place.

Ensuite, la grille avant peut être refixée à l’avant du ventilateur et au panneau situé sur le dessus de l’unité. C’est aussi simple que cela, mais cela pourrait améliorer la durée de vie de votre pompe.

Laisser un commentaire