Solaire thermique : chauffer sa maison avec le soleil !

4 minutes de lecture.

En utilisant un système de chauffage solaire, vous pouvez profiter de l’énergie gratuite et abondante du soleil pour chauffer votre maison gratuitement. Le chauffage de votre maison à l’aide d’un système de chauffage solaire peut réduire considérablement vos factures d’énergie en hiver. Un autre excellent avantage est qu’un système de chauffage solaire permet également de chauffer l’eau sanitaire.

Installation solaire thermique à tube vide

Qu’est-ce qu’un système solaire thermique ?

Les systèmes solaires thermiques sont des systèmes qui utilisent des capteurs solaires pour exploiter l’énergie naturelle gratuite fournie par le soleil et la convertir en électricité. L’ajout d’un système solaire thermique à votre système de chauffage vous permettra de disposer d’un appoint pour la production d’eau chaude sanitaire et d’un appoint pour le chauffage central. Vous pourrez ainsi réduire votre consommation d’énergie et, par conséquent, vos factures mensuelles.

Comment fonctionnent les systèmes solaires thermiques ?

Les systèmes solaires thermiques fonctionnent en collectant l’énergie du soleil à l’aide de capteurs solaires installés sur le toit de votre propriété et en transformant cette énergie en chaleur. Pour ce faire, on utilise les rayons du soleil pour chauffer un mélange liquide d’eau et d’antigel (dit caloporteur). Le mélange chauffé est ensuite pompé vers un échangeur de chaleur situé dans un ballon d’eau au sein de votre maison ou il chauffera l’eau contenue dans le réservoir. Une fois que la chaleur a été libérée du mélange caloporteur, ce dernier est pompé vers les capteurs pour être réchauffé à nouveau.

De quoi ai-je besoin pour un système solaire thermique ?

Un système solaire thermique se compose d’un certain nombre d’éléments :

  • Un capteur solaire installé sur le toit de votre propriété.
  • Un fluide caloporteur
  • Un échangeur de chaleur
  • Un ballon d’eau chaude pour stocker l’eau chauffée via l’échangeur de chaleur.
  • Un réservoir combiné pour l’alimentation en eau potable et en eau chaude du système de chauffage.

Opter pour le solaire thermique: quels sont les deux types de capteurs solaires ?

Les capteurs plats vitrés peuvent être intégrés au toit de votre propriété et peuvent être assortis à vos tuiles. Moins chers à installer que les capteurs à tubes, ils constituent la solution idéale pour les toiture assez grande, en pente et orientés au sud.

Les capteurs tubulaires sous vide offrent un meilleur rendement et une plus grande flexibilité car ils peuvent être tournés pour faire face au soleil. Les capteurs tubulaires peuvent être installés sur des toits en pente, des toits plats et sur des murs. Ils permettent aussi de diminuer la surface de collecte ce qui est une bonne option pour les toiture de petite taille. Les systèmes à tubes peuvent également être plus faciles à installer car les tubes individuels peuvent être installés séparément.

L’ensoleillement est-il suffisant pour les systèmes solaires thermiques en France ?

Bien que la France ne bénéficie pas partout d’un ensoleillement toute l’année, il y a suffisamment de soleil pour l’eau chaude sanitaire, car les systèmes solaires thermiques fonctionnent même par temps nuageux ou couvert.

Que se passe-t-il lorsque le soleil ne fournit pas assez de chaleur ?

Avec un système combiné : système solaire thermique , doublé d’une chaudière classique ou d’une pompe à chaleur, les panneaux solaires sont connectés à un ballon d’eau chaude à double serpentin. Si la chaleur du soleil n’est pas suffisante et que la température de l’eau devient trop basse, la chaudière / pompe à chaleur sera allumée pour chauffer l’eau via le second serpentin.

Combien puis-je économiser avec un système solaire thermique ?

En utilisant un système solaire thermique, vous pouvez économiser jusqu’à 60 % sur vos coûts énergétiques liés à l’eau chaude sanitaire.

Un permis de construire est-il nécessaire pour l’installation d’un système solaire thermique ?

Bien que les systèmes solaires thermiques utilisent des panneaux solaires qui doivent être installés sur le toit de votre maison, le permis de construire n’est généralement pas nécessaire, sauf si votre maison est un bâtiment classé ou se trouve dans une zone protégée. Le mieux est alors de se référer au PLU disponible auprès de votre Mairie.

Combiner l’énergie solaire avec une autre source de chauffage : le combo gagnant

L’utilisation de l’énergie solaire compte parmi les énergies les plus respectueuses de l’environnement que l’on puisse imaginer. De plus, le gouvernement s’engage actuellement à investir dans ce type de systèmes via les différentes primes. Néanmoins, la plupart du territoire n’offre pas des conditions d’ensoleillement suffisantes pour assurer votre pleine autonomie énergétique. C’est pourquoi il est souvent conseillé de combiner l’énergie solaire à une autre source de chauffage : le solaire « prémâche » donc le travail de cette autre source en réduisant considérablement ses besoins en énergie. Exemple parmi les plus courant : l’alliance du solaire thermique et de la pompe à chaleur a fait l’objet d’un article dédié dans notre dossier dédié aux chauffages écologiques.

Laisser un commentaire