Isolation en Laine minérale : propriétés, avantages et prix

11 minutes de lecture.

On retrouve deux principaux types de laines minérales: la laine de roche et la laine de verre.
La laine minérale est très fréquemment utilisée comme matériau d’isolation en raison de ses propriétés mécanique, ignifuge acoustique et thermique bien entendu. Elle est assez bon marché et facile à manipuler si vous ne craignez pas les irritations (attention la combinaison, le masque et les lunettes sont vraiment obligatoires !).
Néanmoins, si elle reste très très populaire en raison de son prix modique, elle n’est pas exempte d’inconvénients dont certains sont assez pénalisant.

Alors pour un choix éclairé voici tout ce qu’il faut savoir sur les laines de roche ou les laines de verre.

La laine minérale : Laine de verre et laine de roche :

La laine de verre est produite par fusion et fibrage d’un mélange de sable et de verre recyclé, ou de calcin. Fibreuse, elle fait penser à la laine de mouton, elle permet d’isoler différentes parois d’un bâtiment que ce soit thermiquement et phoniquement. On la retrouve sous forme de rouleaux ou de panneaux semi-rigides ou rigides.

Laine de Verre
Vue détaillée d’un panneau flexible de laine de verre

La laine de roche est aussi fabriquée par fusion et fibrage mais de basalte – une roche volcanique. Vendue en flocons, rouleaux, panneaux semi-rigides ou rigides, la laine de roche est aussi très populaire pour l’isolation thermique et acoustique du sol au plafond.

Laine de Roche
Vue détaillée d’un panneau flexible de laine de roche

Comment produit-on la laine ? La laine minérale – qu’elle soit de roche ou de verre – se compose de fibres assez longues pour composer un fil. On combine alors les fils d’une manière spéciale, afin qu’une structure laineuse apparaisse.
Ensuite, la laine est comprimée en panneaux ou en matelas de laine minérale qui servent de matériau isolant. La laine en vrac, quant à elle, peut notamment être soufflée dans les espaces creux tels que les murs creux.

Quelles applications pour la laine de roche ou la laine de verre ?

Ce qui fait la force des laines minérales, c’est la diversité des formes que l’on peut lui donner pour chaque type d’utilisation spécifique : laine de roche en flocons soufflée dans les combles perdus, laine minérale en rouleaux pour l’isolation sur plancher des combles perdus, des rampants de combles aménagés ou encore des murs par doublage intérieur ou bardage. Laine minérale en vrac pour l’adapter aux spécificités de votre maison, en panneau semi rigides compressés et doublés de feuilles d’aluminium pour en renforcer l’efficacité. Du plus basique au plus high-tech on retrouve les laines de roche ou de verre a tous les étages !
Mais ce n’est pas tout. Elles sont aussi – et c’est leur plus grand atout – très bon marché au regard de leur polyvalence ! Le rapport prix / performances en termes d’isolation thermique, phonique et de résistance au feu plaide assez clairement en leur faveur.

De manière générale on retrouve les laines minérales pour :

  • L’isolation des murs (construction à ossature bois)
  • L’isolation des murs creux et des murs extérieurs
  • L’isolation thermique et acoustique des cloisons et des planchers d’étage
  • L’isolation des planchers de grenier
  • l’isolation des toits en pente et des toits plats.
  • Plusieurs applications industrielles (isolation de machines, de climatiseurs, etc.)

Coût de l’isolation en laine minérale

Le coût dépend du type de laine minérale (HR+ ou HR++) et de l’application. Mais pour vous donner une gamme de prix, voici un petit comparatif des prix constaté sur une (très) grande enseigne et marketplace en ligne spécialisée dans le bricolage :

Prix de l’isolation en laine de roche :

Prix pratiqués : laine de roche
Laine de roche selon formats Prix moyen
Rouleau – épaisseur 140 mm Entre 12 et 30 euros le m2
Rouleau – épaisseur 160 à 200 mm Entre 12 et 15 euros le m2
Laine de roche en panneau 4 à 50 euros le m2
Laine de roche en panneau 200 mm 26 à 40 euros le m2
Laine de roche en panneau double densité 20 à 50 euros le m2
Laine de roche en vrac 2 euros les 25 L

Prix de l’isolation en laine de verre :

Laine de verre : prix moyens
Laine de verre selon formats Prix moyen
Laine de verre en rouleau de 100 mm avec kraft Entre 3 et 8 euros le m2
Laine de verre en rouleau de 200 mm avec kraft 5 à 14 euros le m2
Laine de verre en panneau semi-rigide 7 à 12 euros le m2
Laine de verre en flocons 2,5 euros le m2

Avantages des laines minérales

En résumé, les avantages des laines de roches et laines de verre :
– Bonne conductivité thermique et isolation acoustique
– Assez bon marché
– L’isolation en laine minérale est fortement résistante au feu
– Le matériau conserve toujours et constamment ses propriétés isolantes.
– La laine minérale n’absorbe pas l’humidité, ce qui la rend insensible aux moisissures.
– Le produit est entièrement recyclable (une nouvelle laine peut être fabriquée à partir de ce matériau).
– Large gamme d’applications

A) Laines minérales : bonne isolation thermique

Comme la laine minérale peut retenir beaucoup d’air grâce à sa structure fibreuse ouverte, elle est un excellent isolant. La valeur lambda de ce type d’isolation est de 0,03 W/mK à 0,04 W/mK. La laine de verre et la laine de roche ne sont pas sujettes au vieillissement thermique. Cela signifie que le produit conservera la même capacité d’isolation pendant toute la durée de vie du bâtiment.
En outre, l’isolation en laine minérale ne se rétracte pas et ne se dilate pas. Par conséquent, les joints entre les matériaux restent fermés autant que possible et les ponts thermiques sont réduits au minimum.

B) Les laines minérales participent à la sécurité incendie

L’isolation en laine minérale est ignifuge et ne conduit pas la chaleur. Pour cette raison, elle convient parfaitement aux environnements qui imposent des exigences élevées en matière de sécurité incendie. La laine minérale est donc souvent utilisée dans les portes, cloisons, plafonds, vêtements de protection et autres produits ignifuges.
En ce qui concerne la sécurité incendie, l’isolation en laine minérale est classée A dans l’Euroclasse (grille d’évaluation Européenne de réaction au Feu). Dans sa forme pure, elle a le meilleur score de tous les matériaux d’isolation. mais dans le cas de la laine de verre qui est souvent « empaquetée » dans un papier Kraft, ce score baisse très largement à F, ce dernier étant plutôt inflammable.

C) Propriétés d’insonorisation

En raison de la structure et de la composition particulières du matériau, l’isolation en laine minérale offre une bonne protection contre les nuisances sonores. Il existe des dalles acoustiques spéciales pour les plafonds, les murs et les sols qui absorbent les ondes sonores. En ce qui concerne les applications grand public, on retrouve souvent la laine de roche pour les planchers de grenier ou les cloisons de séparation entre les logements.
Dans le cas de faux murs ou de cloisons, une combinaison de plaques de plâtre et de laine minérale constitue généralement une bonne option pour absorber les ondes sonores. Il est important de séparer autant que possible les cadres sur le plan acoustique afin d’éviter les ponts de contact entre les plaques.

Inconvénients des laines minérales

A)Irritation :

Le matériau peut être irritant en cas de contact (démangeaisons) et d’inhalation. Il est donc conseillé de porter des gants de travail et un masque anti-poussière pendant le montage.

Un ouvrier équipé pour la pose de laine minérale
La pose de la laine minérale impose une tenue adéquate . Il manque un élément important ici d’ailleurs !

B) Stockage de la chaleur plus faible :

La laine minérale a une capacité de stockage de la chaleur plus faible que les matériaux isolants naturels tels que la laine de mouton, la laine de bois ou les flocons de cellulose. La maison se réchauffera donc plus rapidement en été, car le matériau ne peut pas conserver la chaleur aussi longtemps : il finira par la restituer à l’intérieur de la maison.

C) Faible résistance à la vapeur d’eau:

Il faut donc ne surtout pas oublier le pare-vapeur afin de protéger la laine de l’humidité intérieure du logement… Et éviter que cette humidité ne soit transmises aux poutres en abreuvant largement tous les champignons de la création !

D) Aucune capacité Hygroscopique

Toujours dans le registre de l’humidité, certains isolants principalement naturels – sont capables d’enmagasiner ou restituer de la vapeur d’eau en fonction de l’hygrométrie du logement (si l’air est trop humide, il capte l’eau et s’il est trop sec, il la restitue). En cela ils maintiennent un taux d’humidité optimal dans la maison et participent activement à la régulation de la température en été comme en hiver : lorsqu’ils restituent l’eau sous l’effet de la chaleur, l’isolant va “pomper” des calories dans la maison ce qui la refroidit. Lorsqu’il l’enmagasine, il les restitue chauffant ainsi un peu votre maison. Or les laines minérales n’ont absolument aucune de ces caractéristiques.

E) Du côté écologique

Les laines minérales ne sont pas spécialement bon élève… Bien sur on retrouve le sable, verre et roche, dans leur composition, mais ce n’est pas tout : les laines minérales contiennent aussi un certain nombre de liants et additifs chimiques. C’est pour cela d’ailleurs qu’il faut impérativement des gants, un masque, des lunettes ainsi qu’une combinaison intégrale pour la poser. Et la question qui reste : qu’émettent-elles une fois posées ? N’est ce pas une source majeure de pollution interne dans la maison ? Je pense que le sujet est encore débattu et qu’aucune vérité n’a réellement émergée à ce sujet. Néanmoins, même si je ne suis ni docteur ni chimiste, je me dit que si elle est si irritante à la pose, c’est qu’elle ne doit pas être formidable pour la santé !

F) Enfin l’énergie grise induite

qui représentant l’ensemble de l’énergie dépensée lors du cycle de vie de l’isolant depuis sa fabrication jusqu’à son recyclage, ne plaide pas non plus en sa faveur… Si on la compare à la moyenne des isolants naturels, la laine de verre en consomme jusqu’à 5 fois plus et la laine de roche jusqu’à 3 fois plus…

Production de laine minérale
Illustration d’une unité de production de laine de verre
Crédit: knaufinsulation

Différence entre la laine de verre et la laine de roche

La laine de verre et la laine de roche sont des matériaux d’isolation très similaires. La principale différence réside dans la structure des fibres.
Les fibres de la laine de roche étant plus courtes que celles de la laine de verre, la laine de roche a une densité plus élevée (30-200 kg/m³ contre 11-45 kg/m³). La laine de roche est capable de résister à une pression plus élevée que la laine de verre.

En conclusion

La laine minérale peut représenter une bonne option d’isolation pour les budgets contraints. Mais si vos finances vous donnent un peu de liberté, n’hésitez pas à vous renseigner sur d’autres technologies plus respectueuses de la planète et de votre santé.

Et pour les découvrir, je vous invite à consulter cet article qui résume tout le dossier Isolation de Maison-Responsable et vous donne un lien à chaque fois qu’un article approfondit le sujet sur ce blog !

Laisser un commentaire