Isolation par remplissage des murs creux : un réel bénéfice ?

9 minutes de lecture.

Amis Nordistes, compagnons de Région ! Cet article est pour vous !
Car en effet si vous habitez le Nord de la France dans une maison construite en briques ou en parpaing avant les années 80; il y a fort à parier que les murs de votre maison sont … creux!

Mais ne soyons pas chauvins, les Normands en ont aussi; certains Bretons et parfois dans l’Est . Bref le “Nord” de la France quand on regarde depuis Marseille ou plutôt Lyon.
Au delà de la guéguerre habituelle pour savoir ou le sud commence (si vous voulez mon opinion c’est à la sortie de la porte de Bercy pour prendre l’A6 que ca commence)

Bref un peu comme le sud, il existe aussi une petite guéguerre sur les avantages et les inconvénients de l’isolation des murs creux, qui provoque des débats animés sur divers forums Internet avec des opinions aussi tranchées que les propos..
Cependant la plupart des gens bien tranchés, se réfèrent à l’isolation des murs creux comme s’il n’y avait qu’un seul type d’isolation ou de technique. Or ce n’est pas le cas.

Donc, dans cet article, nous allons donc examiner les avantages et les inconvénients des différents types d’isolation des murs creux et l’on parlera de billes de PSE, de laine de fibre minérale et de la mousse expansive… A noter nous aborderons cela sous l’angle d’une isolation par remplissage complet de l’interstice; et non sous celui – plus traditionnel – du remplissage partiel qui laisse une couche d’air circuler au sein de la cavité..

Mais tout d’abord, pourquoi vouloir remplir ces creux ? Les Anciens ne savaient pas isoler ?

Nous voulons tous réduire nos dépenses et minimiser les coûts de chauffage.climatisation de notre maison, et l’ajout d’une isolation est l’une des options les plus rentables et les plus simples pour y parvenir. Les techniques ont beaucoup évoluées avec le temps et notre exigence de confort aussi. Donc ces maisons, très performantes pour l’époque, font un peu grise mine dans les DPE – obligatoires désormais avant chaque transaction immobilière.

Même le gouvernement est de la partie, en offrant aides, défiscalisations et subventions pour aider les citoyens à ajouter de l’isolation à leurs murs et greniers afin de réduire la production de CO2 du pays.

Cependant, avant de signer le contrat, vous devez savoir à quoi vous attendre : : comment ce type particulier d’isolation pourrait affecter votre maison. De même – et cela parrait évident – savoir si votre maison se prête réellement à l’installation d’une isolation creuse.

Avantages généraux de l’isolation des murs creux :

  • Elle réduit la quantité de chaleur qui s’échappe par les murs de votre maison.
  • Elle peut réduire les courants d’air dans votre maison.
  • Elle peut réduire la transmission du son à travers vos murs.
  • Elle est relativement bon marché à installer.
  • Il n’affecte pas l’apparence de votre maison (sauf pour les trous de remplissage comme dans l’image ci-dessus).
  • L’installation est simple et rapide.
  • Elle peut réduire la condensation, à condition qu’elle soit correctement installée.

Inconvénients généraux de l’isolation des cavités :

  • Certains types d’isolation creuse peuvent s’affaisser avec le temps.
  • Si l’humidité pénètre dans votre isolation creuse, sa capacité à garder votre maison chaude diminuera.
  • L’isolation par remplissage de cavité signifie que vous n’aurez plus de vide dans la cavité pour empêcher l’humidité de s’infiltrer dans la feuille intérieure du mur.
  • S’il est mal posé, il ne sera pas aussi efficace.
  • L’épaisseur de l’isolant à poser est dictée par la largeur de la cavité (généralement 75 mm ou moins).
  • Trous de forage pour l’isolation des murs creux

Quelles maisons ne conviennent pas à l’isolation des murs creux ?

En théorie, si votre maison a une cavité entre les murs extérieurs et intérieurs; elle est adaptée.

Cependant, ce n’est que la théorie.

En pratique, votre maison n’est pas adaptée si :

  • Elle est située dans une zone exposée à des pluies battantes régulières .
  • Si les murs principaux de votre maison présentent des défauts qui permettent à l’humidité de s’infiltrer dans les cavités.

Les méthodes de remplissage des cavités les plus courantes :

Aller, on se prend la liste des méthodes et on examine :

Perles de polystyrène expansé (EPS) – elles étaient autrefois blanches (certains utilisent encore les perles blanches), mais ont maintenant tendance à être de couleur grise et sont généralement mélangées à une colle lorsqu’elles sont pompées dans la cavité.

Fibre minérale – il s’agit essentiellement de la même isolation que celle installée dans les combles. Cependant, lorsqu’elles sont utilisées dans les cavités, elles sont déchirées en petits morceaux et soufflées dans la cavité.

Mousse expansive – Très courante aux États-Unis, elle est de plus en plus répandue ici. Les installateurs mélangent deux produits chimiques (sur place) et les injectent dans la cavité du mur. La réaction chimique forme une mousse isolante qui remplit la cavité en se dilatant.

D’autres types d’isolants sont utilisés, mais ce sont actuellement les méthodes les plus populaires, la fibre minérale étant probablement la plus courante car la moins chère.

Focus sur l’isolation des murs par billes de PSE :

Avantages des billes PSE

  • Rapide à installer – généralement installé en une journée
  • Performance – valeur u typique (plus elle est faible, mieux c’est) = environ 0,39 w/m2K pour une cavité de 75 mm (par rapport à une valeur u de cavité non isolée d’environ 1,45).
  • Moins susceptible de retenir l’humidité si l’eau parvient à pénétrer dans la cavité.
  • Si vous avez un problème, vous pouvez faire retirer les billes de PSE de vos cavités sans trop de dégâts sur les murs

Inconvénients des billes de PSE :

  • Si on les laisse se mouiller, elles sont susceptibles de retenir une petite quantité d’humidité à chaque point de contact entre deux billes. Ca fait beaucoup d’eau au final.
  • Comme elles sont généralement collées juste avant d’être pompées dans la cavité, il y a un petit risque d’erreur humaine pendant le processus d’installation.
  • Il existe un petit risque de formation de vides dans la cavité, bien que cela soit moins probable qu’avec un isolant en fibre minérale. Exemple d’injection de billes EPS

Focus sur l’isolation des cavités en fibres minérales :

Avantages des fibres minérales

  • Il s’agit généralement de la forme la moins chère d’isolation des cavités en rénovation sur le marché.
  • Performance – la valeur U typique est similaire à celle des billes de PSE, soit environ 0,37 w/m2K.
  • Rapide à installer – généralement en une journée

Injection de fibres minérales Injections de fibres minérales broyées

Inconvénients de la fibre minérale :

  • Bien que certains fabricants affirment qu’elles sont imperméables, beaucoup soulignent qu’elles agissent comme une éponge et qu’une fois mouillées, elles doivent être retirées car elles ne sèchent pas. Normal, elles sont coincés entre deux murs.
  • Plus grand risque d’affaissement dans la cavité que les billes EPS.
  • La formation de vides est fréquente en raison de la nature du matériau, car il adhère à tout bord rugueux ou pointu dans la cavité.
  • Il est relativement coûteux de retirer le matériau en cas de problème.

Focus sur l’isolation des murs par mousse expansive :

Avantage des mousses expansives

  • L’isolation en mousse expansive est rapide à installer – généralement installée en moins d’une journée.
  • Offre les meilleures performances de ces trois types (mousses à cellules fermées plutôt qu’à cellules ouvertes) – valeur U = 0,29 w/m2K.
  • Les fabricants affirment que les mousses à cellules fermées n’absorbent pas l’humidité, bien que on rapporte qu’avec le temps, elles finissent par l’absorber.

injection de mousse polyuréthane expansive Injection de mousse expansive

Inconvénients de la mousse expansive :

  • Il y a toujours un risque lorsque l’on mélange des produits chimiques en dehors des conditions de laboratoire, car les produits chimiques dégagent des fumées toxiques lorsqu’ils sont mélangés.
  • Un petit risque de formation de vides pendant l’installation existe.
  • Les formulations relativement nouvelles n’ont pas été testées sur le long terme. Historiquement, des mousses en spray ont déjà rétréci et se sont décomposées avec le temps. Donc on sait que ca peut arriver.
  • Même les mousses à cellules fermées absorberont l’humidité si elles sont exposées à long terme.
  • La mousse exerce une forte pression lorsqu’elle se dilate et peut exercer une pression excessive sur les murs de votre maison si elle n’est pas installée correctement.
  • Mais le meilleur pour la fin : si vous avez des problèmes avec la mousse isolante, vous ne pourrez PAS retirer la mousse expansive de vos cavités, à moins d’enlever le mur et de le reconstruire.

Conclusion :

Quel que soit le type d’isolant que vous choisissez, qu’il s’agisse de rénover vos cavités ou de l’installer lors de la construction, ils fonctionnent tous de la même manière, c’est-à-dire en emprisonnant l’air (ou les gaz). Par conséquent, s’ils sont mouillés, ils ne seront pas aussi performants. Il est donc impératif que votre isolation reste sèche.

Les avantages de l’isolation des cavités sont nombreux et variés, mais ils dépendent tous du type d’isolant utilisé. Assurez-vous donc que votre maison est adaptée avant de vous lancer dans le processus.

Comprenez les avantages et les inconvénients de chaque type d’isolation avant d’opter pour l’un d’entre eux et assurez-vous que vos installateurs sont certifiés RGE et qualifiés pour ce travail. Enfin, négociez une assurance sur le retrait du matériau en cas de soucis de pose, car cela peut vite tourner au cauchemar.

Vous vous posez encore des questions sur l’isolation ? Vous voulez un récapitulatif de tous les matériaux utilisés actuellement ? Vous cherchez les bonnes pratiques pour poser ou évaluer la pose de votre isolation ? Cet article résume tout le dossier Isolation de Maison-Responsable et vous donne un lien à chaque fois qu’un article approfondit le sujet sur ce blog !

Laisser un commentaire