La VMC double flux pour une ventilation intégrale de votre maison.

12 minutes de lecture.

La ventilation intégrale de la maison est un concept qui joue sur des zones de sur- et de dépression pour améliorer la circulation de l’air dans la maison.

Elle est généralement mise en œuvre via un système de Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) double flux (pression/dépression) potentiellement doublée d’un récupérateur de chaleur (dans ce cas on parle de – attention prenez une grande inspiration pour pouvoir tout dire d’une traite – Ventilation Mécanique Contrôlée Double Flux Thermodynamique.

Ça va, vous n’avez pas trop la tête qui tourne ? Très bien, on peut continuer. Et désolé, vous n’allez pas vous sentir mieux tout de suite car il va falloir que l’on pose une base théorique ou deux…

Pour bien comprendre, qu’est ce que la ventilation à flux transversal :

Avant de poursuivre, il est important de comprendre le principe de la ventilation transversale.

Il s’agit de fournir une ventilation à plusieurs parties d’une pièce ou d’une maison afin de maximiser le flux d’air dans cette pièce ou cette propriété. 

Ainsi, si vous n’aviez qu’un seul point de ventilation dans une pièce, l’air pourrait entrer sans problème, mais l’air vicié essayant de sortir ferait pression contre l’air entrant, ce qui gênerait le débit et limiterait la performance de la ventilation. Car rien ne se perd, rien ne se créé; il faut évacuer autant d’air que l’on en fait entrer.

Par contre, si vous ajoutez une seconde ouverture, l’air pourrait entrer par une ouverture et sortir par l’autre (créant ainsi une ventilation croisée). 

En résumé, plus vous créez de points de ventilation, plus l’air de la pièce est déplacé. Si vous regardez le schéma ci-dessous :  avec deux ouvertures, le centre de la pièce est constamment ventilé, mais l’air à chaque extrémité et dans les coins ne se déplace pas beaucoup.

Mais si vous avez plusieurs ouvertures ou points de ventilation, toute la pièce peut être ventilée de manière optimale..

Circulation de l’air selon le nombre d’ouvertures

Et maintenant, qu’est-ce que la ventilation intégrale ?

La ventilation de l’ensemble de la maison- intégrale donc – élargit simplement le concept de la ventilation à flux transverse en appliquant son principe à .. l’ensemble de la maison. Ainsi, vous n’essayez pas seulement de créer une ventilation croisée dans une pièce individuelle, mais vous essayez de créer une ventilation croisée dans toute la maison. 

Cela semble simple, mais il est très difficile de le réaliser correctement sans un système de ventilation mécanique et de récupération de chaleur installé sur mesure.

La raison pour laquelle il est difficile à réaliser avec un système de ventilation à pression positive (un système qui pousse de l’air à l’intérieur) réside dans le fait qu’avec un système à pression positive, l’unité de ventilation est située dans le couloir ou sur le palier (car cette zone a généralement un accès direct à toutes les pièces habitables). Cependant, si l’on ferme la porte d’une chambre, par exemple, on réduit immédiatement la quantité de ventilation de cette pièce, car on limite le flux d’air à ce qui passe sous la porte fermée.

Comparez cela à un système de pompe à chaleur pa r exemple qui est distribué dans chaque pièce de sorte que les portes ouvertes ou fermées ont moins d’effet sur le niveau de ventilation et vous comprendrez ce point…

Qu’est ce qu’un VMC double flux ? Et une VMC double flux thermodynamique ?

Une VMC double flux crée un système de pression / dépression dans votre maison pour optimiser la circulation de l’air en pompant l’air des pièces “polluées”.

Une VMC double flux thermodynamique fait la même chose tout en conservant la majeure partie de l’énergie qui a déjà été utilisée pour chauffer le bâtiment via un échangeur thermique. 

Expliquons la chose au travers de l’exemple de la VMC double flux thermodynamique (la seule différence, c’est le récupérateur de chaleur et comme qui peut le plus, peut le moins; pas besoin d’expliquer les deux).

Celle-ci fonctionne tout simplement en extrayant l’air des sources “polluées” (cuisine, salle de bains, toilettes et buanderies) et en l’acheminant vers un échangeur de chaleur central qui récupère les calories de cet air vicié pour réchauffer un air sain pompé à l’extérieur de la maison. Cet air sain – dont la température a ainsi été régulée – est réinjecté dans les pièces  » vivantes  » (chambres, salons, bureaux, etc.). Bien sûr, cela fonctionne dans les deux sens : si la température de l’air à l’intérieur du bâtiment est plus froide que celle de l’air extérieur, la fraîcheur est maintenue dans le bâtiment. Donc la VMC double flux conserve les bénéfices de votre clim ou de votre chauffage selon le temps qu’il fait.

Et la je suppose que vous voyez parfaitement le lien avec le principe de ventilation intégrale 

Si vous examinez un peu plus le système de ventilation à récupération de chaleur, vous remarquerez que les pièces « sèches » (pièces qui ne génèrent pas d’humidité) telles que le salon et les chambres à coucher reçoivent de l’air frais. Alors que les pièces humides (pièces qui génèrent de l’humidité) voient leur air vicié aspiré. Cela a pour effet de créer un cycle de l’air dans toute la maison.

En d’autres termes, les pièces humides créent une pression négative et les pièces sèches une pression positive et, comme nous le savons, l’air se déplace des zones de pression positive vers les zones de pression négative.

L’emplacement des conduits dans un système MVHR est très important, car en les plaçant aussi loin que possible de la porte d’une pièce, une plus grande partie de l’air de cette pièce est déplacée avant de s’échapper par la porte vers une pièce humide.

Si le conduit était situé juste au dessus de la porte de la pièce, l’air entrant dans la pièce sèche sortirait immédiatement par la porte vers la pièce humide sans déplacer l’air restant dans cette pièce.

une VMC double flux Thermodynamique
VMC Double-Flux Thermodynamique : aspire et expulse de l’air aux endroits stratégiques en le faisant transiter par un échangeur de chaleur.
Crédit : constructeurtravaux.fr

A partir de quel niveau d’étanchéité à l’air la VMC double flux  est-elle intéressante ?

Si l’étanchéité à l’air est bonne

Bien qu’elle puisse être installée dans n’importe quel bâtiment, il existe une règle empirique selon laquelle son utilisation n’est justifiée que si la perméabilité à l’air de l’enveloppe thermique est égale ou inférieure à 3 renouvellements d’air par heure lorsqu’elle est testée à 50 Pascal, ce qui équivaut approximativement à 3 m3 par m2 par heure à 50 Pa pour les habitations moyennes.. 

Si ce niveau d’étanchéité à l’air n’est pas atteint, la respiration naturelle du bâtiment est telle que d’autres types de ventilation sont plus appropriées – en effet les circulations d’air au sein de la maison seraient perturbées par les “fuites” d’air entrantes ou sortantes.

Pour tout comprendre aux enjeux de l’étanchéité à l’air d’une maison (et apprendre à limiter les courants d’air au passage), vous pouvez vous référer à cet article.

Si la température dans la maison est homogène (bonne isolation)

Lorsqu’il y a une différence de température significative, l’effet d’empilement thermique (ou effet cheminée, effet d’ascension de l’air chaud) devient le moteur qui amènera votre bâtiment à se ventiler par lui-même à travers l’étanchéité de l’enveloppe. S’il y a du vent, le vent sera le moteur de la ventilation de votre maison à travers les fuites de l’enveloppe. En utilisant une extraction intermittente aux endroits nécessaires, par exemple la douche, la cuisine, vous inverserez simplement une partie des fuites.

Attention, la VMC double flux n’est pas un palliatif à une isolation mal posée

Si votre bâtiment présente une mauvaise isolation/un pont thermique ou d’autres infiltrations d’humidité dues, par exemple, à l’absence d’une imperméabilisation adéquate, il peut être tentant de chercher une solution au travers de VMC. car dans une telle situation, vous aurez des problèmes de condensation et probablement de moisissure là où la condensation se forme. Oui, la ventilation à récupération de chaleur peut aider à réduire ces symptômes ; cependant, notre conseil est de régler le problème et non de guérir le symptôme.

Quel est le prix d’une VMC double flux ? Et d’une VMC double flux thermodynamique ?

Il vous faudra compter entre 5000 et 8000€ pose inclue…donc oui ce n’est pas donné, mais franchement cela peut valoir le coup si votre maison s’y prête.

D’abord parce que comme c’est très économe énergétiquement, il y a un panel d’aide qui peuvent vous aider à financer le projet (et toutes ne sont pas conditionnées aux revenus).

Certificat d’économie d’Energie,aide de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), aides locales… il faut juste se renseigner pour en faire la liste.

Notez néanmoins qu’il vous faudra faire appel à un artisan certifié RGE Qualibat. Mais le bon point c’est que si cet artisan est ne serait ce qu’un tout petit peu commercial dans l’âme; il maitrisera sur le bout des doigts l’ensemble des aides dont vous pourrez bénéficier dans votre région (et oui ca vient diminuer d’autant la facture de sa prestation !)

Enfin sachez que généralement ce genre de projet réduit de 15 à 20% les besoins en chauffage / climatisation. Faites le calcul par vous même : ([Vos coûts de chauffage/clim annuels]*0.15) / (prix de la pose – total des aides) = nombre d’années avant amortissement complet…. Et la c’est l’hypothèse basse a 15% d’économie.

De manière générale, une VMC double flux s’amortit en moins de 10 ans.

En comparaison, que valent les méthodes de ventilation traditionnelles ?

Ventilateurs de salle de bains et de cuisine – ils ont tendance à extraire l’air d’une seule pièce et – bien qu’il y ait un effet d’entraînement sur les autres zones immédiatement adjacentes par le biais d’un effet de succion de l’air par l’embrasure de la porte ou par les fenêtres ouvertes – l’effet de ventilation transversale est minime car les VMC habituelles du commerce ont tendance à être assez peu puissants.

Les bouches d’aération dans les fenêtres – elles permettent de ventiler toutes les pièces qui en sont équipées (à condition de les ouvrir). Plus il y a de fenêtres avec des bouches d’aération ouvertes dans une pièce, meilleure est la ventilation transversale, comme le montre le schéma ci-dessus. Cependant, comme il n’y a pas de ventilateur mécanique qui pousse ou tire l’air, ils dépendent du vent pour créer des changements de pression afin de pousser ou d’évacuer l’air.

Mais la VMC double flux n’est elle pas cauchemardesque à installer ?

La réponse dépend du type de propriété que vous possédez et du fait que vous construisiez à partir de zéro ou non.

Construction neuve :

Dans le cas d’une nouvelle construction, il est facile d’intégrer un système de ventilation mécanique avec récupération de chaleur qui offre la meilleure solution pour une ventilation complète de la maison.

Je ne m’attarderai pas plus sur ce sujet. Mais faites appel à un expert pour concevoir et installer le système et assurez-vous qu’il utilise des filtres de haute qualité et des conduits correctement dimensionnés.

Rénovation :

Si vous rénovez ou réaménagez, vous devez tenir compte du type de maison dans laquelle vous vivez :

Les maisons de plain-pied sont beaucoup plus faciles à rénover avec la Ventilation Mécanique contrôlée (VMC) avec récupération de chaleur car les conduits peuvent être placés dans le grenier sans trop de “bouleversements” intérieurs .

Deux étages ou plus – l’installation de la VMC intégrale sera plus difficile car vous devrez installer tous les conduits aux plafonds du rez-de-chaussée sans couper les chevrons, etc. ce qui affaiblirait la structure du premier étage.

Conclusion :

Si un tel projet ne correspond pas à votre maison, vous pouvez toujours améliorer votre ventilation existante en réfléchissant à l’installation de systèmes de ventilation plus modernes et de meilleure qualité, tels que des VMC hygroréglables dans les salles de bain, ou une ventilation à pression positive classique doublée de l’habitude d’ouvrir et de fermer les bouches d’aération et les fenêtres lorsque vous sentez que cela est nécessaire.

Pour tout savoir sur la ventilation des maisons, vous pouvez consulter mon article qui résume toutes les problématiques de la ventilation des maisons: Systèmes existants avec leurs avantages, inconvénients, coûts, impératifs légaux… Bref tout y est; alors n’hésitez pas : c’est par ici pour savoir comment bien ventiler son logement

Laisser un commentaire