Bétons de bois : un béton écologique aux multiples avantages

8 minutes de lecture.

Le bois et le béton sont deux matériaux qui peuvent difficilement être plus différents. L’un est renouvelable et écologique, l’autre est la première cause mondiale d’émissions de co2… S’il existe aujourd’hui des combinaisons bois/béton qui jouissent d’une grande popularité pour donner un coup de pinceau écolo à des bâtiments tout a fait polluants, personne n’avait jamais pensé produire l’un en utilisant l’autre. Vraiment ? Si, il y a déjà 90 ans !
Alors focus sur un matériau écologique en pleine réinvention !

A l’Est de notre pays, les Allemands et les Suisses (encore eux pour ceux qui ont lu l’article sur l’isolation de maison à base d’herbe) ont réussi à créer un composite des deux – un bois-béton. Jusqu’à présent, il a surtout été utilisé pour des éléments non porteurs, comme dans l’aménagement intérieur ou la conception d’une façade.
Les scientifiques du Programme national de recherche « Ressource bois » en Suisse ont récemment remis le couvert en créant  un matériau composite bois/béton pour les murs et plafonds porteurs. Alors voici un beau sujet pour mon dictionnaire des matériaux de construction écologique.

Le béton de bois : une technique centenaire souvent revisitée 

Bon il faut l’avouer, les matériaux composites à base de bois et de ciment ne sont pas nouveaux. Dans les années 1930, le Néerlandais Richard Handl a breveté une « méthode de production d’un matériau de construction léger à base de déchets de bois et de ciment ». 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le bois-béton a été utilisé en Allemagne dans la construction de bâtiments résidentiels. Pour pallier la pénurie de ciment liée à la guerre, des substituts tels que le laitier de lignite ont été utilisés, mais avec un succès limité en raison d’une mauvaise protection contre l’humidité. 

En RDA (Allemagne de l’Est pour ceux qui dormaient en classe), en revanche, une bonne isolation thermique et acoustique a été obtenue grâce à des plaques non porteuses fabriquées à partir d’un meilleur mélange bois-béton.

Qui prend un nouvel élan en Allemagne

L’intérêt pour le bois-béton a été ravivé par la prise de conscience générale de la durabilité au cours des dernières années. Depuis le début du millénaire, l’Université technique de Munich mène des recherches sur le béton léger en bois. L’accent est mis sur le potentiel en matière de protection contre les incendies et de conception visuelle des façades et de l’aménagement intérieur. 

À l’université Bauhaus de Weimar, on a construit entre 2009 et 2010 la green:house, un bâtiment expérimental en bois-béton qui combinait les propriétés structurelles et physiques positives du bois (comme la capacité de diffusion) et celles du béton (comme l’isolation phonique) et qui, en même temps, pouvait être préfabriqué et transformé en une construction à ossature comme le bois. Le matériau composite se composait exclusivement de copeaux de bois et de ciment.

La Green:House de l’université Bauhaus de Weimar

L’innovation : le bois-béton léger, porteur et durable

Un béton assez solide pour être porteur et tellement léger qu’il flotte – La première maison complète en bois-béton utilisant des méthodes de construction légères a déjà été construite. Dans le cadre du Programme national de recherche (PNR 66) « Ressource bois » en Suisse, des scientifiques ont développé un béton de bois porteur qui pourrait même remplacer le béton normal dans les constructions en béton. Le bois finement poli remplace le gravier et le sable habituels. Les chercheurs ont expérimenté différentes compositions de poids différents qui pèsent toutes au plus la moitié du poids du béton normal. Dans le mélange le plus léger, le volume du bois représente plus de 50 % et le poids du bois-béton est si faible qu’il flotte même sur l’eau.

Résistance au feu – Outre son faible poids, le nouveau béton de bois se caractérise par une protection accrue contre le feu et une meilleure isolation thermique par rapport au béton ordinaire. 

Un matériau écologique – En outre, la part de bois a bien sûr aussi un effet positif en termes d’écologie. Enfin, le bois avec du sable et du gravier présente le grand avantage d’être renouvelable. Et surtout, il est encore possible d’obtenir de l’énergie à partir du bois-béton après l’avoir brûlé dans une usine d’incinération des déchets.

Comment produit on le béton de bois ?

Le premier ingrédient est bien sûr le bois. On prendra alors des copeaux de résineux ou des copeaux de bois – déchets de scierie. 

En utilisant un minimum d’énergie, les copeaux de bois sont réduits à la taille appropriée dans des broyeurs à impact. On y ajoute des liants minéraux, de l’eau et du ciment et sont ensuite coulés  en blocs creux de béton de copeaux de bois et en panneaux isolants. 

Maison construite en béton de bois porteur nouvelle génération

Avantages du béton de bois

Isolation thermique optimale

L’association des qualités bois-béton très favorables à l’environnement et de l’isolation en polystyrène intégrée garantit une excellente valeur U et des caractéristiques thermiques généralement remarquables.

Murs chauds et secs :

La très bonne valeur U du béton-bois (« enveloppe chaude en bois ») et l’absorption optimale de l’humidité garantissent un climat ambiant et un confort excellents.

Absence de ponts thermiques :

La gamme de produits ISO SPAN offre un système de construction de murs homogène et complet qui peut être posé sans mortier (pas de joints de mortier).

Qualité :

La composition unique des qualités d’isolation thermique du bloc creux bois-béton ISO SPAN permet une réduction des coûts de chauffage, et pas seulement en ce qui concerne la valeur u. L’utilisation passive supplémentaire de l’énergie solaire et le confort subjectif constituent également un facteur important d’économie d’énergie (climat ambiant).

Isolation thermique intégrée :

Avec l’horloge bois-béton ISO SPAN, il n’est pas nécessaire de prendre des mesures d’isolation supplémentaires ou ultérieures. Aucune colle ni aucun matériau de fixation n’est nécessaire.

Evacuation optimale de la vapeur d’eau

Des murs secs tout au long de l’année (confort et convivialité) grâce à l’extraction continue de l’humidité vers l’extérieur grâce à la porosité du bois qui aspire et conduit la vapeur à l’extérieur ou l’intérieur selon le degré d’humidité de votre intérieur.

Des murs secs toute l’année – Transport constant et sans condensation de l’humidité intérieure vers l’extérieur grâce à des éléments en bois-béton larges et ininterrompus.

Accumulation minimale d’humidité -Absorption et diffusion de l’humidité généralement excellentes grâce à la structure à pores ouverts du béton de bois (absorption d’eau 0,7 kg/m², diffusion d’eau 2,1 kg/m2 – par heure).

Temps de séchage plus court :

Cela signifie qu’il est possible d’emménager plus rapidement dans un bâtiment et que les murs sont exempts de problèmes, même lorsque le bâtiment est exposé à des pluies excessives.

D’excellentes propriétés d’isolants thermique

Le béton de bois capitalise sur l’utilisation efficace de l’énergie solaire passive grâce aux qualités d’accumulation thermique du noyau en béton.

Optimisation du climat de la pièce – Les pics de température, par exemple lors des après-midi chauds, sont réduits. Les pièces sont nettement plus agréables à vivre, l’énergie thermique emmagasinée dans le noyau de béton est émise pendant les heures plus fraîches du soir et de la nuit (déphasage thermique long).

Températures de surface des murs- Tout au long de l’année, vos murs ont une température optimale, ce qui signifie qu’il existe une relation énergétiquement avantageuse entre la température de l’air au milieu de la pièce et les surfaces des murs. (confort)

Excellentes propriétés d’isolant phonique

La présence d’environ 50% de béton garantit une bonne performance acoustique. Plus sain et écologique, le béton de bois est aussi agréable.

Vers un remplacement du béton traditionnel ?

Ce matériau composite bois-béton très intéressant, qui combine les avantages de deux matériaux très différents de manière écologique, pourrait remplacer à long terme le béton conventionnel dans de nombreux cas. 

Mais il faudra probablement attendre encore un certain temps avant que cet ancien matériau de construction nouvellement découvert ne fasse réellement son apparition dans le secteur de la construction. Pour l’instant, les chercheurs du projet PNR 66 étudient encore la question de savoir quel mélange est le meilleur pour quel usage. 

5 réflexions au sujet de “Bétons de bois : un béton écologique aux multiples avantages”

  1. Bonjour.
    Quelles est la résistance thermique du béton de bois. Pour réellement supprimer le pont thermique il faut avoir un matériaux de performance similaire à l’isolant. Vu qu’on a 50% de ciment, il y a de la perte.

    Répondre
  2. Salut, j’ai un projet de recherche ou je dois conceptualiser une passerelle entre deux berges, la structure sera en contact directe avec l eau. Est il possible d’utilisé le beton de bois dans ces conditions ?

    Répondre

Laisser un commentaire