Les meilleures alternatives écologiques au plastique pour allier confort et planète

15 minutes de lecture.

Dans notre monde rempli de plastique, s’en passer peut paraître cauchemardesque. Mais rassurez-vous,  il est de plus en plus facile de trouver des alternatives à des articles courants tels que les bouteilles et les emballages en plastique, et il n’est pas trop tôt pour le faire, en témoigne le fameux “septième continent” !
Alors pour apporter votre pierre, voici toutes les meilleures alternatives aux objets plastiques de la vie de tous les jours.

Où est le plastique dans votre vie ?

Si vous avez répondu partout, vous n’êtes probablement pas loin de la vérité. 

Ce matériau polyvalent est présent dans nos appareils, nos ordinateurs, nos vêtements, nos aliments, nos produits de beauté et bien d’autres choses encore.

L’un des endroits les plus courants où l’on trouve du plastique est l’emballage des choses que nous achetons quotidiennement. Après tout, c’est un moyen efficace de garder les aliments et les cosmétiques propres et présentables..

Mais le plastique se cache également dans des endroits peu connus. Si vous regardez attentivement chez vous, vous serez surpris par le nombre d’objets contenant du plastique que vous trouverez.

  • Emballages alimentaires. Les céréales, les crackers, les snacks et de nombreux thés et cafés sont emballés dans du plastique. La plupart des fromages, viandes et yaourts sont emballés dans du plastique, tout comme de nombreux condiments.
  • Les cartons de lait (y compris le lait de soja et de noix). Le carton ciré contient environ 20 % de plastique et 80 % de papier.
  • Les boîtes métalliques sont souvent doublées de plastique.
  • Produits d’hygiène. En plus d’être présentés dans des bouteilles et des tubes en plastique, de nombreux shampooings, gels, crèmes, produits hydratants et produits de maquillage contiennent des polymères synthétiques (lire : du plastique). Certains peuvent également contenir des microbilles.
  • Le fil dentaire et les rasoirs jetables sont également souvent fabriqués à partir de matériaux de base en plastique.
  • Tissus synthétiques. Les fils et tissus en polyester, nylon, rayonne et acrylique sont tous fabriqués à partir de plastique. Au lavage, ces matériaux perdent des millions de fibres de plastique microscopiques qui finissent par se retrouver dans les cours d’eau.
  • Les lingettes et les couches pour bébé. De leur couche intérieure à leur enveloppe extérieure imperméable, les couches jetables sont fabriquées en plastique. Un polymère super absorbant constitue le noyau interne absorbant, tandis que la couche externe est généralement constituée d’un plastique dérivé du pétrole ou d’un tissu traité au plastique.
  • Produits d’hygiène féminine. Une serviette hygiénique jetable moyenne contient environ deux grammes de plastique.
  • Le papier d’emballage est souvent un mélange de fibres végétales et de plastique laminé. Le ruban adhésif, les paillettes et les autocollants contiennent également du plastique.
  • Le chewing-gum. Oui, même le chewing-gum. L’acétate de polyvinyle est un ingrédient couramment inclus dans la « base de gomme » indiquée sur les étiquettes des chewing-gums.
  • Les filtres de cigarettes contiennent de l’acétate de cellulose, une forme de plastique.
  • Les colles, y compris la colle scolaire et la colle à bois, contiennent de l’acétate de polyvinyle, un type de plastique. Les colles utilisées pour sceller les sachets de thé contiennent du polypropylène, un autre plastique.
  • Gobelets en carton pour le café. Même celles qui semblent être en papier contiennent souvent du plastique dans leur doublure.

Les meilleures alternatives au plastique

Aimeriez-vous qu’il y ait moins de plastique chez vous et moins de déchets plastiques dans le monde ? Voici quelques alternatives durables au plastique disponibles dès maintenant.

L’acier inoxydable

Résistant et facile à nettoyer, l’inox est de plus en plus proposé pour le stockage des aliments et des boissons (qui n’a pas eu son mug thermos avec le logoc de sa boite dessus ?). Vous pouvez remplacer les gobelets à usage unique, les ustensiles de cuisine, les boîtes à lunch, etc. par ce métal durable et dont la production n’est pas si in-écologique que cela (car il est recyclable à l’infini).

Verre

Bien qu’il ne soit pas biodégradable, le verre est inerte, peu coûteux et recyclable à l’infini. Et comme de nombreux produits alimentaires sont emballés dans du verre, le recyclage des bocaux en verre pour le stockage des aliments est un moyen peu coûteux de donner une nouvelle vie à vos vieux pots de moutardes, de confiture, de miel, de cornichons, nutella et bien d’autres encore peuvent être ajoutés à votre panier en osier pour faire vos achats dans les bacs à vrac. 

Ils peuvent également être réutilisés pour conserver les restes et les boissons, ou encore décorés et transformés en petits objets utiles pour la maison; par exemple comme porte-savon à côté du lavabo..

Silicone platinium (mais pas le silicone peroxydé !)

Principalement composée de sable, le silicone platinium de qualité alimentaire est flexible et durable. Il tolère également la chaleur jusqu’à 260 degrés, vous pouvez donc faire bouillir, cuire et cuisiner dans ces produits sans risque de dénaturation ou pour votre santé. 

Attention néanmoins, tous les silicones ne se valent pas : les silicones les moins chers (les silicones peroxydés) sont nocifs pour la santé dès que chauffés a plus de 180 degrés ou après quelques années. Dépensez donc un peu plus pour acheter des moules ou plats de la meilleure qualité.

Tissu enduit de cire d’abeille

Utilisé principalement pour remplacer le film plastique et les sacs en plastique, le tissu enduit de cire d’abeille est facile à utiliser et à nettoyer. Il sent également très bon. Personnellement après quelques hésitations initiales, je n’utilise absolument plus de films plastiques. 

Tissu en fibres naturelles

Le tissu naturel peut remplacer les sacs en plastique : pensez à tous ces sacs de coton qu’on vous offre au bureau ou dans les commerces… Ne seraient-ils pas parfaits à votre épaule le jour du marché ? 

Les vêtements durables en coton biologique, en laine, en chanvre ou en bambou ne perdent pas de fibres de plastique au lavage. La laine feutrée ou recyclée est un matériau polyvalent, sûr et compostable pour les jouets d’enfants, les récipients ménagers, etc.

Bois

Ressource renouvelable, le bois provenant de forêts gérées durablement peut remplacer le plastique dans les articles ménagers éponges pour la vaisselle ou brosses en tous genre, les ustensiles de cuisine et les planches à découper.

Bambou

Cette ressource renouvelable à croissance rapide peut remplacer le plastique dans des articles comme la vaisselle et les pailles. Il est léger, durable et compostable.

Poterie et autres céramiques

Utilisées depuis des millénaires, la poterie et les autres céramiques cuites offrent une alternative stable et imperméable à l’eau pour le stockage des aliments et la vaisselle. Recherchez des glaçures non toxiques ou passez chez votre boucher pour voir s’ils donnent les plats à paté (le mien le fait pour ses bons clients).

Papier

Autrefois, de nombreux objets étaient emballés dans du papier ordinaire. Bien qu’il soit meilleur que le plastique, le papier ne peut pas être recyclé à l’infini, car chaque fois qu’il est réutilisé, les fibres raccourcissent, ce qui limite son utilisation. Heureusement, tous les papiers, à l’exception du papier glacé, peuvent être mis dans votre compost domestique.

Carton

Le carton est entièrement compostable à domicile tant qu’il n’est pas enrobé – vous l’aurez deviné, de plastique. De nombreuses entreprises emballent désormais leurs produits dans du carton ordinaire afin de réduire les déchets. Vous pouvez également utiliser des boîtes en carton pour remplacer les boîtes de rangement dans les pièces sèches de votre maison.

N’oubliez pas que tout ce que vous achetez a une empreinte écologique. Bien qu’ils durent plus longtemps que le plastique, la fabrication et le transport des objets en verre, en métal, etc. nécessitent de l’énergie. Pour que ces échanges aient un sens, vous devez les utiliser encore et encore et encore. L’achat de produits durables et bien fabriqués vous permettra de tirer le meilleur parti de votre choix.

[Pour en savoir plus sur les matériaux écologiques : Liste des matériaux écologiques pour la construction notamment]

Qu’en est-il des bioplastiques ?

Les bioplastiques sont des plastiques biodégradables ou compostables fabriqués à partir de substances naturelles et non de pétrole. L’idée est que ces nouveaux plastiques, plus naturels, puissent remplacer les plastiques nocifs présents dans notre alimentation et autour de notre maison. Cela semble être une excellente alternative, mais comme vous le savez, il faut se méfier des apparences !

[Découvre aussi notre article : les bioplastiques sont ils vraiment écologiques ?]

Fabriqués à partir d’une série de matériaux naturels comme l’amidon de maïs, le sucre, les champignons et les sous-produits agricoles, les bioplastiques sont la dernière tentative en date pour prolonger notre mode de vie jetable.

Malheureusement, la plupart des bioplastiques ne se décomposent pas dans les composts domestiques, les décharges ou en vrac dans l’environnement.

La plupart nécessitent des installations de compostage industrielles, qui ne sont pas toujours accessibles au consommateur moyen.

Les bioplastiques peuvent également contaminer les plastiques pétroliers mais recyclables lorsque les gens les ajoutent sans le savoir à leurs déchets. De nombreux bioplastiques contiennent même des quantités significatives de plastique conventionnel.

Les scientifiques et les fabricants classent généralement les bioplastiques de la manière suivante :

  • Non biodégradables. Ces bioplastiques ne sont pas facilement dégradés par les organismes. Comme toute chose (même le plastique conventionnel), ils finiront par se dégrader après de nombreuses centaines d’années.
  • Plastiques partiellement biosourcés, « durables », qui ne sont pas compostables. Les micro-organismes peuvent les décomposer, mais le processus prend généralement plus de 3 à 6 mois.
  • Les plastiques biodégradables et compostables qui nécessitent des installations commerciales pour se décomposer. Bien que certains bioplastiques plus récents affirment qu’ils se décomposent dans un compost domestique, ils ne représentent pas encore la norme.

La solution reste donc d’éviter complètement les produits à usage unique.

Emballages alternatifs naturels

De nombreuses entreprises travaillent sur des emballages entièrement compostables (dans certains cas, comestibles !). Voici quelques exemples déjà sur le marché.

  • Emballage à base de champignons. Combinaison de déchets agricoles et de racines de mycélium (champignon), ce produit compostable à domicile est « cultivé » sur un mélange de farine de chanvre, puis séché pour arrêter le processus de croissance. Il est le plus souvent utilisé pour remplacer les emballages en polystyrène.
  • Emballage à base d’algues qui existe en qualité comestible et biodégradable.
  • Le foin pressé est utilisé comme boîte à œufs en Pologne.
  • Feuilles de banane. En Thaïlande, où le problème du plastique prend des proportions de crise, un supermarché a choisi de ne plus utiliser de plastique et de privilégier les emballages en feuilles de bananier et en bambou. Même si les feuilles de bananier ne sont pratiques que là où elles sont facilement disponibles, cette initiative renforce l’idée d’utiliser des matériaux locaux et compostables.

Alors, comment perdre l’habitude du plastique ?

Il existe de nombreux changements faciles que nous pouvons tous faire pour commencer à réduire la pollution plastique. Si nous sommes de plus en plus nombreux à exiger des entreprises qu’elles proposent des produits sans plastique, la quantité de plastique produite et jetée sans réfléchir commencera enfin à diminuer. Commencez par des mesures faciles à gérer qui peuvent réduire considérablement votre consommation de plastique.

Utilisez des récipients de boisson sans plastique. Avec une bouteille d’eau longue durée, vous n’aurez jamais besoin d’acheter une boisson en bouteille ou d’utiliser une paille en plastique. Si vous apportez votre propre tasse réutilisable à votre café préféré, vous n’aurez pas besoin de la tasse, du couvercle et de la paille.

Abandonnez les sacs en plastique. Un trillion de sacs en plastique sont utilisés chaque année. Apportez votre propre sac à provisions et montrez aux autres que nous pouvons acheter des produits sans plastique grâce aux sacs à provisions réutilisables. Apportez vos propres récipients lorsque vous faites vos courses dans les bacs de vrac. Vous n’aurez pas besoin des récipients en plastique généralement fournis (et malheureusement utilisés par la plupart des acheteurs).

Passez aux savons non liquides. Les savons, shampooings et détergents liquides ont ajouté d’énormes quantités de déchets plastiques à l’environnement. Choisissez des pains de savon et des shampoings en barre pour la salle de bain, et optez pour des poudres emballées dans des récipients recyclables pour la lessive et la cuisine.

[Pour en savoir plus sur les alternatives aux produits d’hygiène : comment faire ses produits ménager soi même ?]

Certains magasins proposent également des savons liquides en vrac afin que vous puissiez remplir les récipients à plusieurs reprises, mais l’empreinte des pains de savon est toujours plus faible.

Dans la mesure du possible, choisissez des emballages en verre, en métal ou en papier non doublé. Vous constaterez souvent que vous avez un choix plus écologique que le plastique lorsque vous choisissez du miel, de l’huile ou des produits secs.

– Trouver du fromage sans plastique, par exemple, est encore assez difficile, mais le miel local est facilement disponible en verre, de même que des produits comme la moutarde et l’huile (vous pouvez aussi essayer de manger moins de fromage, ce qui présente des avantages supplémentaires pour l’environnement).

Pour vous y aider : 25 produits en plastique à remplacer dès maintenant

Se passer du plastique pour faire ses courses :

  • Sacs à provisions en plastique à usage unique : Sacs réutilisables (pour remplacer les sacs en plastique à usage unique) ou paniers.
  • Sacs à fruits et légumes à usage unique : Sacs à fruits et légumes réutilisables ou laissez vos fruits et légumes en vrac.
  • Articles emballés dans du plastique : si possible, optez pour des articles non emballés ou choisissez des emballages en verre ou en métal.
  • Sacs en plastique pour les produits en vrac : Sacs en tissu réutilisables ou conteneurs de la maison.

Se passer du plastique en soirée ou en picnic

  • Gobelets jetables : Mangez sur place ou à emporter dans des gobelets réutilisables en acier inoxydable ou en verre.
  • Couverts à usage unique : Dînez là où il y a des couverts réutilisables ou apportez les vôtres.
  • Pailles jetables : Pailles réutilisables en verre, acier inoxydable, bambou ou silicone.
  • Sacs à lunch en plastique : Boîte à lunch réutilisable ou enveloppes en cire d’abeille.

Se passer du plastique dans la cuisine

  • Récipients et sacs pour conserver les aliments : Sacs en silicone, récipients en métal ou en verre.
  • Savon à vaisselle liquide : utilisez une poudre pour le lave-vaisselle et une barre pour le lavage à la main. Si vous préférez le savon liquide, vous pouvez le fabriquer vous-même à partir d’une barre de savon.
  • Nettoyants en bouteilles de plastique : Fabriquez vos propres nettoyants avec des ingrédients emballés dans des bouteilles en verre, en métal ou en carton. Utilisez du bicarbonate de soude ou une pierre de cuisine pour les nettoyages difficiles.
  • Éponge et brosse en plastique : utilisez une éponge naturelle, un luffa ou une brosse en bois.
  • Vaisselle jetable : Laissez tomber les produits jetables et utilisez des assiettes et des couverts en métal ou en bambou.
  • Planches à découper et ustensiles en plastique : Planche à découper en bambou, cuillères en bois ou en bambou.
  • Assiettes et tasses en plastique pour les jeunes enfants : Bols en bambou et tasses en métal.
  • Bol en bambou pour bébé

Chasser le plastique de la salle de bain

  • Savon liquide : Savon en pain
  • Lotion en bouteille plastique : Lotion en barre ou huile en bouteille de verre
  • Produits féminins jetables : Coupe menstruelle ou serviettes hygiéniques réutilisables en tissu.
  • Brosses à dents en plastique : Brosses à dents en bambou.
  • Shampooing liquide en bouteille plastique : Barre de shampoing ou méthode « no-poo ».
  • Barres de shampoing

Éliminer le plastique dans dans le reste de la maison

  • Sacs poubelle en plastique : Réutiliser les sacs en papier, les doubler avec du papier journal ou ne pas utiliser de sac.
  • Lessive en bouteille plastique : Essayez les noix de lavage ou la lessive en poudre.
  • Tapis en polyester : Choisissez la laine, la fibre de coco, le coton ou le jute.
  • Assouplissant ou feuilles de séchage : Utilisez des boules de séchage
  • Vêtements, literie, serviettes : Choisissez du coton, de la laine, du bambou ou du chanvre biologiques. Si vous lavez des tissus synthétiques, lavez-les rarement, à pleine charge, à l’eau froide et avec des cycles d’essorage lents, et envisagez d’acheter un sac qui peut capturer les fibres et les empêcher de se retrouver dans les eaux usées.
  • Serviettes en coton biologique

Alors est-ce si difficile ? Ouvrons la voie à un avenir sans plastique

En éliminant le plastique de votre vie, vous ne faites pas que réduire votre propre contribution au flux de déchets, vous donnez l’exemple d’un mode de vie plus durable à ceux qui vous entourent. Pour ne rien gâcher, vous protégerez aussi votre santé et celles de vos petits diablotins qui hantent votre maison (Un de mes fils refuse en ce moment même de faire sa sieste… l’après midi va être rude et cette phrase est peut être ma vengeance 🙂 ). 

Célébrez vos succès et contribuez à faire passer le message qu’il est important de réévaluer nos habitudes quotidiennes et ce que nous attendons des entreprises auprès desquelles nous achetons. À mesure que la demande de pratiques commerciales plus durables augmente, les entreprises devront s’adapter -et pour cela, le plus tôt sera le mieux.

Laisser un commentaire