Pourquoi installer un insert dans ma cheminée ? Pour avoir chaud !

14 minutes de lecture.

Les cheminées sont un excellent moyen de chauffer une maison et de créer une ambiance atemporelle et – pour les plus romantiques – merveilleuse. Elément central d’une maison que ce soit pour une soirée tranquille à papoter en famille entre deux rêveries dans le salon ou pour recevoir des amis autour d’un feu crépitant. Beaucoup d’entre nous ont grandi avec des cheminées ouvertes et aiment la nostalgie et l’effet quasi thérapeutique d’un feu. (si si ! moi quand je rentre fatigué d’une journée stressante au travail ; une bonne flambée m’apaise et me fait prendre beaucoup de recul)

Mais d’un point de vue fonctionnel, pour de nombreuses personnes, le dilemme est le suivant : dois-je avoir un foyer ouvert ou un foyer à combustion fermée ? Quelle est exactement la différence et qu’est-ce que je devrais payer (car hélas l faut bien passer par là) ?

Les foyers ouverts : pour les yeux pas le chauffage

Les cheminées à foyer ouvert ne sont pas efficaces pour votre chauffage. Bien qu’elles existent dans une grande variété de styles et de tailles, allant du plus simple au plus orné. Leur point commun est que l’avant du foyer reste ouvert, que du bois est placé directement dans l’âtre et que la fumée s’échappe par la cheminée. Enfin, la plus grande partie de la fumée s’échappe par la cheminée et malheureusement avec la plus grande partie de la chaleur. Invariablement, le reste de la fumée se fraie un chemin dans la maison et laisse une mauvaise odeur dans une ambiance rendue glaciale par les courants d’air qu’aura provoqué le tirage – ce dernier aspirant inévitablement l’air chauffé de votre maison pour l’évacuer par le conduit avec les fumées de combustion.

En outre, le feu doit être alimenté fréquemment et lorsqu’il s’éteint, il reste beaucoup de cendres à enlever. Le nettoyage de ces foyers est souvent assez pénible, car le bois non brûlé doit être enlevé avec les cendres, et la grille et le foyer doivent être brossés et nettoyés après chaque feu. Enfin pour les plus méticuleux d’entre vous. Personnellement je n’ai jamais rien brossé et ma cheminée en est – à mes yeux – que d’autant plus belle. Cela étant dit je n’échappe pas à la corvée des cendres et du balais devant la cheminée – la cendre encrassant les aspirateurs.

Mais bon cessons parler balais, ce n’est pas le sujet du blog : le pire inconvénient d’un feu ouvert reste que jusqu’à 90 % de la chaleur générée s’échappe directement par la cheminée. Un feu ouvert ne peut jamais être laissé seul, de peur que des étincelles et des charbons ardents ne mettent le feu au tapis et de là, à votre maison.

Heureusement technologie du 21e siècle nous a offert une option exceptionnelle qui permet de conserver toute la joie et les avantages d’un feu de cheminée dans la maison, sans pratiquement aucun inconvénient.

Foyers fermés : l’insert qui fait le compromis

Les foyers à combustion fermée – c’est a dire les foyer équipés d’un insert de cheminée – sont devenus très populaires, et pour cause. Les foyers à combustion fermée sont disponibles dans une variété encore plus grande de modèles et de tailles. Les designs vont de l’ancien à l’ultra-moderne, et peuvent s’intégrer parfaitement à tout style architectural. Les tailles vont d’un insert adapté au chauffage d’un petit appartement à des inserts à haut rendement calorifique pour la maison tout entière..

Comment fonctionnent les inserts de cheminée ?

Un insert est essentiellement une boîte ignifuge qui est enfermée dans de l’acier ou de la fonte. La façade de cette boîte est constituée d’une vitre isolée autonettoyante. L’insert est placé soit dans une cheminée existante, soit dans une structure de cheminée nouvellement fabriquée.

Les inserts de cheminée sont une source de chaleur plus efficace que les cheminées traditionnelles. Cette efficacité accrue est due à la conception d’un insert de cheminée qui crée un système de combustion fermé. Dans un système de combustion fermé, l’appareil prélève l’air nécessaire à la combustion d’une source extérieure, recycle l’air chaud et lui permet de s’échapper par un conduit (communément appelé « cheminée »). Ce système permet une combustion propre de la source de combustible que vous avez choisie et une efficacité thermique optimale.

La différence entre un système de combustion fermé créé par un insert de cheminée et un système de combustion ouvert créé par une cheminée traditionnelle est l’endroit où l’air/oxygène est aspiré. Dans un système à combustion ouverte, l’air est prélevé dans la pièce où se trouve le foyer, puis l’air, les cendres et la fumée s’échappent par un conduit séparé (généralement une cheminée). Ce système est moins efficace sur le plan thermique, car la majeure partie de l’air s’échappe par la cheminée.

Une cheminée traditionnelle ne convertit qu’environ 20 % de son combustible en chaleur utilisable, voire 5 à 10 % pour certaines vieilles cheminées. Le système de combustion fermé d’un insert de cheminée peut avoir un rendement de 60 à 80 %.

L’insert de cheminée : le bon compromis entre plaisir et écologie

Les foyers à combustion fermée se distinguent par le fait qu’ils possèdent des commandes réglables permettant de réguler précisément le feu en jouant sur le débit d’air que l’on admet au sein du foyer. Cela permet d’avoir une combustion mieux controlée et plus complète.

Plus complète aussi parce que le foyer est beaucoup plus chaud : la chaleur enfermée dans le foyer s’accumule, rebondit sur les parois métalliques du foyer et se concentre autour du bois. De même les inserts modernes sont équipés de systèmes de conduits de fumée qui retiennent la chaleur au lieu de la laisser s’échapper par la cheminée : brulant à bien plus haute température, la combustion est beaucoup plus complète et émet moins de gaz & de CO2 dans l’athmosphère.

Bien mieux, la plupart de ces foyers sont équipés aujourd’hui d’un système de double combustion sophistiqué qui brûle une seconde fois tous les gaz encore combustibles généré par le feu. Cela est rendu possible par un systeme qui chauffe l’air en le faisant circuler autour du foyer et – une fois surchauffé – l’injecte juste au dessus des flammes. Au contact de cet air très chaud, tous les gaz non brulés s’enflamment instantanément. La double combustion permet d’atteindre des rendement de plus de 80% dans la combustion et réduit d’autant plus les émissions de polluants. La bonne affaire non ?

Encore mieux certains sont combinés à des systèmes à air pulsé (comme un four) pour augmenter encore la production de chaleur faisant monter le rendement à des chiffres vertigineux de parfois plus de 91% ! Il s’agit très simplement d’un ventilateur qui va faire circuler l’air de votre maison autour du foyer – mais sans rentrer en contact avec les fumées. Extrêmement efficace. Et tellement agréable quand parents et bébés rentrent trempés d’une ballade en forêt sous une averse imprévue ! Attention néanmoins aux bébés : chez nous les règles sont respectées par les (jeunes) enfants au prix d’une discipline de fer quant au feu : même éteint interdiction de s’approcher de la cheminée plus prêt que la limite du tapis (soit un bon mètre cinquante). Et quand le feu ronfle, pas un enfant dans le salon sans un adulte. Jamais.

Les inserts de cheminée sont-ils sûrs ?

D’ailleurs cela m’amène à ce nouveau paragraphe : les inserts sont ils une valeur sure ? La considération la plus importante est de s’assurer que votre insert de cheminée est installé de manière professionnelle. Une installation correcte est importante à la fois pour la sécurité et pour s’assurer que vous obtenez un bon rendement thermique. La façade de votre insert est en verre et contribue à émettre de la chaleur dans votre pièce. Certains des éléments en verre ou en métal de votre insert peuvent devenir chauds au toucher et doivent être manipulés avec précaution. Cependant, de nombreux inserts de cheminée sont créés avec de nouvelles technologies « Safe Touch » qui maintiennent les surfaces en verre de votre insert à des températures suffisamment basses pour ne pas provoquer de grosses brulures.

Un aspect négatif d’une cheminée traditionnelle est le niveau de fumée créé à l’intérieur de votre maison et rejeté dans l’environnement. La fumée d’une cheminée traditionnelle est un mélange de gaz et de particules qui peuvent affecter vos yeux et votre système respiratoire. Les inserts permettent une combustion beaucoup plus propre du combustible et donc moins de fumée.

Enfin les pétillements du bois peuvent éjecter des braises ardentes à une distance parfois étonnantes et avec une trajectoire franchement déroutante, ce qui limite la confiance que l’on doit accorder aux pare feu ou grilles de cheminées. Ce qui amène à éloigner les tapis et stocker le petit bois plus loin. Avec un insert, vous n’aurez pas ce genre de problèmes, le foyer étant fermé.

Au final, les inserts de cheminée en valent-ils la peine ?

Dans l’ensemble, un insert de cheminéeest un investissement rentable, et relativement peu couteux. Si l’insert en tant que tel peut être un peu cher à l’achat, sa pose est facile et ne représente donc pas un budget pharaonique. Pour un insert de qualité, vous devrez compter entre 3 500 et 5 000 €. Mais si cela est hors de portée, vous pourrez vous procurer des solutions d’entrée de gamme à partir de 500 € et qui seront déjà beaucoup plus efficace que votre cheminée ouverte.

Outre cet investissement initial, l’insert vous « remerciera » en permettant :

  • Un gain de temps : Moins d’entretien comme le nettoyage, l’enlèvement des cendres et l’ajout de bois au feu.
  • Le charme : Vous pouvez toujours avoir la lueur vive et le crépitement intime d’une cheminée traditionnelle avec un insert. Vous vous ouvrez également à un tout nouveau monde de possibilités de décoration, comme les roches en verre, les pierres, les jeux de bûches, les portes en bronze, etc.
  • Économies : Les inserts de cheminée peuvent vous aider à réduire votre facture de chauffage. Un insert n’est pas recommandé comme seul moyen de chauffage, mais lorsqu’il est utilisé en conjonction avec la baisse du thermostat, il peut vous faire économiser de l’argent sur votre facture de chauffage. Le montant exact dépendra de la source de combustible que vous utilisez et du coût actuel du combustible.

Combien coûte un insert de cheminée ?

En raison de la complexité de leur construction et des matériaux utilisés, les foyers à système fermé sont plus coûteux que les foyers ouverts traditionnels, mais ils se rentabilisent rapidement. À long terme, les économies de combustible suffisent à payer le foyer. Un foyer à combustion fermée utilise environ un tiers de tout le bois qui aurait été consommé dans un foyer ouvert pour le même niveau de chauffage.

Vous économiserez également sur les coûts de nettoyage et d’entretien. Le système d’évacuation des fumées ne doit être nettoyé qu’une fois par an en cas d’utilisation régulière. Il reste très peu de cendres et de résidus, et ce qu’il en reste est recueilli dans un cendrier facile à retirer et à vider. Un nettoyage minimal est nécessaire pour la grille et le foyer.

Les poêles à bois de la meilleure qualité dureront pendant plusieurs générations s’ils sont correctement entretenus et ajouteront considérablement à la valeur de revente de votre propriété, et vous récupérerez votre argent lorsque vous vendrez votre maison.

En résumé : quels sont les avantages d’un insert de cheminée ?

Voici une petite liste a puce pour terminer de convaincre les plus sceptiques. Ci dessous j’énumère tous les avantages d’un insert de cheminée qui me viennent a l’esprit :

  • Une production de chaleur bien supérieure, qui peut être contrôlée efficacement.
  • Il brûle plus lentement à une température plus élevée et ne doit pas être alimenté aussi souvent qu’un feu ouvert.
  • Les foyers à système fermé étant étanches, vous n’aurez pas à faire face à la fumée ou à la suie qui envahit votre maison.
  • Les foyers à système fermé sont beaucoup plus sûrs que les feux ouverts, car il n’y a aucun risque que des étincelles enflamment les tissus ou la moquette à proximité.
  • Des barrières coupe-feu sont disponibles pour assurer la sécurité des enfants et des animaux domestiques.
  • Les foyers à système fermé sont conçus pour être utilisés dans des zones sans fumée, avec une émission de fumée extrêmement faible.
  • Les systèmes de conduits de fumée modernes sont destinés à l’admission d’air extérieur, ce qui garantit que les niveaux d’oxygène dans votre maison ne sont pas épuisés par la combustion du feu.
  • Les foyers de qualité supérieure sont équipés de grandes portes ou fenêtres en verre résistant au feu. Selon le modèle que vous choisissez, vous aurez une vue imprenable sur le feu sur un, deux ou trois côtés.
  • La technologie moderne, appelée airwash, permet de garder le verre propre.
  • Les foyers à système fermé étant très économes en combustible, il reste très peu de cendres ou de résidus du bois. Il n’est nécessaire de nettoyer le poêle et d’enlever les cendres qu’une ou deux fois par semaine. La cendre est bonne pour votre jardin.
  • Des systèmes de conduits de fumée extrêmement efficaces ont été développés pour minimiser l’accumulation de créosote ou de suie, réduisant ainsi le besoin de nettoyage.
  • Vous avez le choix entre des sorties de cheminée sur le dessus, à l’arrière ou sur le côté. Certains modèles offrent plusieurs options. Cela signifie que le nouveau poêle peut être inséré dans un foyer existant, avec le conduit alimentant la cheminée existante, ou peut être installé à l’endroit de votre choix.
  • Le poêle conservera sa chaleur pendant des heures après le dernier chargement, gardant votre maison chaude pendant que vous dormez.
  • Dans les régions sans électricité, ou avec des coupures de courant régulières, votre poêle à combustion fermée fournira une chaleur et une lumière fiables.
  • Les poêles modernes à combustion fermée sont disponibles dans une variété de couleurs pour s’adapter à votre décor.

Pourquoi est-il important de bien dimensionner son insert ?

La nécessité d’installer un poêle suffisamment grand pour chauffer correctement l’ensemble de la pièce est évidente. Toutefois, il n’est pas judicieux d’acheter un insert trop grand, car la température sera trop élevée et devra être contrôlée d’une manière qui réduira l’efficacité du foyer, par exemple en réduisant le débit d’air.

Les foyers à système fermé sont plus efficaces lorsqu’ils fonctionnent à la température pour laquelle ils ont été conçus. Couper le flux d’air signifie que le foyer ne va pas fonctionner aussi efficacement qu’il le devrait, ce qui entraîne une combustion incomplète du combustible, un gaspillage d’argent et un besoin de nettoyage supplémentaire. Cela signifie également que la vitre et le poêle vont se salir, que le conduit de fumée s’encrasser et que davantage de suies seront libérées dans l’atmosphère.

Pour vous aider à choisir la puissance appropriée pour votre cheminée, divisez la taille de la pièce en mètres carrés (longueur x largeur) par 10 pour obtenir la quantité idéale de kilowatts. cela vous amènera peut être a choisir un insert plus petit que votre cheminée !

Laisser un commentaire